Les expéditions aux baleines et aux ours

01/12/2013

L’île de Vancouver possède un atout inégalable pour attirer les visiteurs au Canada. Dans ses eaux, les grands mammifères marins sont chez eux. Les méandres des fjords, l’entrelacement des îles, constituent autant de voies de transit pour leurs migrations saisonnières entre le Mexique et l’Alaska, et une réserve inépuisable de krill, leur aliment préféré.

Vous apercevrez depuis la côte les ballets sinueux des baleines grises ou bleues, baleines à bosse, dauphins, ou orques, ces derniers se regroupant plutôt dans le Passage Intérieur. Mais le meilleur moyen de les voir de près est d’embarquer pour une croisière vers Telegraph Cove ou d’approcher en douceur en kayak de mer. Certaines d’entre elles, comme les baleines de Minke, sociables et malicieuses viendront peut-être jouer dans le sillage de votre bateau.

Si vous le pouvez, prévoyez un séjour en mars à l’heure du Pacific Rim Whale Festival à Tofino et Ucluelet. À cette époque, 20 000 baleines grises migrent le long de la côte au large de l’île de Vancouver.

L’observation des ours est un sport national en Colombie-Britannique ! Mais pour ce faire, il faudra vous lever à l’aube et pénétrer dans les forêts. Les ours, quel que soit le modèle, seront plus présents dans le nord de la province, une magnifique région sauvage. Certains lodges à la situation exceptionnelle s’en sont fait une spécialité... Prince Rupert, escale majeure du Passage Intérieur, et Stewart, perdue à la frontière de l’Alaska et où fut tourné "Insomnia" de Christopher Nolan, constituent des bases d’exploration privilégiées pour leur observation et l’expérience de la vie sauvage en général.

Sur l’île de Vancouver, les plantigrades se concentrent dans la forêt pluviale ou sur la côte Pacifique selon la période, mais aussi du côté de Quadra Island. Pour vous initier à leur mode de vie, rendez-vous à la North Island Wildlife Recovery Association d’Errington (à quelques km de Parksville, aux plages prises d’assaut lors des compétitions internationales de châteaux de sable en juillet…) où l’on voit des ours noirs réadaptés et d’autres animaux parmi lesquels nombre d’oiseaux de proie.

Enfin, on peut en zodiac ou en kayak de mer, longer tranquillement les côtes de l’immense Clayoquot Sound du côté de Tofino et voir les ours pêcher le saumon ou décortiquer des coquillages en compagnie de leurs petits. Il est beaucoup plus difficile de voir des grizzlis, animaux beaucoup plus farouches, plus rares et dangereux.

Le plus Comptoir des Voyages

Séjourner dans un lodge flottant dédié à l’observation du grizzli.

Nous on adore

Observer les oursons en train de jouer pendant que "leurs parents" pêchent frénétiquement le saumon ou s’ouvrent délicatement quelques pétoncles !

Demander un devis

Parler à un spécialiste
Canada

01 85 08 22 90 Du lundi au samedi de 10h à 18h30
Nos voyages Ouest canadien

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.