Cowboys et indiens

18/12/2014

Rencontrez Buffalo Bill à Cody et les Indiens comme Crazy Horse à Little Big Horn National Monument. Et découvrez le monde des ranchs et des rodéos…           

Les Guerres Indiennes ont marqué l’imaginaire mondial en s’identifiant à la Conquête de l’Ouest américain. Omniprésentes du Mississippi jusque sur la côte Ouest, elles sont personnifiées par des figures charismatiques comme Red Cloud, Sitting Bull, Crazy Horse, Chief Joseph, Captain Jack, Cochise et Geronimo, les généraux Custer, Crook, Miles, Ranald Mackenzie, les mountainmen Jim Bridger et Jeremiah Johnson et d’autres "héros" balançant des deux côtés de la loi comme Butch Cassidy et tant d’autres qui revivent dans les westerns y compris les "Lucky Luke"...  On peut suivre le déroulement de cette épopée grâce à quantités de sites classés et de parcs nationaux s’inscrivant souvent dans un cadre naturel prenant comme à Fort Laramie, Little Big Horn, Big Hole, Bear Paw et même le Yellowstone

Cody (Wyoming)

Bien que fondée au début du 20e siècle, la ville de Cody incarne totalement cette époque. Fondée par la star numéro un et bigger than life, William F. Cody alias Buffalo Bill qui très tôt avait réussi à faire de sa vie une légende, la petite cité ravira les amateurs. Le Buffalo Bill Historical Center, avec ses nombreuses galeries, est une introduction assez fabuleuse aux contes et légendes de l’Ouest, des débuts de la conquête jusqu’à sa transformation en produit dérivé et en spectacle. En face, la Old Trail Town est une saisissante évocation de ville fantôme. Pratique, un rodéo a lieu tous les soirs en saison évitant d’avoir à trop planifier son itinéraire pour en voir un… Et puis, il faut boire une bière à l’Hotel Irma en compagnie des bikers ou danser chez Cassie’s où l’on brûle les planches depuis 1922.

Little Big Horn Battefield National Monument  (Montana)

Incontournable, le passionnant Little Big Horn Battefield National Monument se situe dans un cadre presque champêtre au sud-est du Montana. Difficile d’imaginer que dans ces douces collines d’herbe jaune, plusieurs milliers de guerriers sioux, cheyennes et arapahoes anéantirent plus de deux cents soldats ainsi que 3  civils et leurs éclaireurs crows par une belle journée d’été 1876. Cet événement qui fit l’objet d’un énorme retentissement en pleines festivités du centenaire des Etats-Unis n’en finit pas de faire couler encre et salive, il n’y a qu’à voir les rayonnages de la librairie du Visitor center pour s’en convaincre. Ne manquez pas le mémorial indien de Colleen Cutschall. S’il ne fallait voir qu’un seul site des Guerres Indiennes, c’est bien celui là !

Mais cette plongée dans l’histoire de l’Ouest ne serait pas complète sans s’offrir un séjour dans l’un des ranchs du Wyoming ou du Montana. Vous serez surpris par l’immensité des "grands espaces", des montagnes et des forêts et par les prairies s’étendant à l’infini et le soir à la veillée, vous vous raconterez vos histoires de cow-boys.

Le plus Comptoir des Voyages

Se glisser dans la peau d’un cowboy et séjourner dans un ranch.

Nous on adore

Apprendre la “montée western“.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.