Quand partir à Oman ?

25/09/2014

LE CLIMAT À OMAN

Plus de 50°C en été ! Le voyage, bien que possible et agréable en montagne, sera déterminé par les températures. Les Omanais le savent : à cette époque, il faut vivre chez soi et fuir le soleil. Tout est fermé durant la journée et pas question de s’exposer aux rayons du soleil sur la plage !

En revanche, les mois d’octobre à avril bénéficient d’une température appréciable le jour (25° à 30°C) et agréable la nuit (15° à 24°C).

Dans le Dhofar, de juin à septembre, la saison des pluies alimente les cours d’eau et fait verdir les pentes des massifs montagneux. Son climat tropical est influencé par l’Inde mais la région ne connaît pas de pluies torrentielles, plutôt une bruine quotidienne sous un ciel nuageux. La mer agitée est certains jours peu propice à la baignade. L’arrière-pays en revanche prend des allures de Suisse arabique : rivières en crues, végétation exubérante, prairies grasses où paissent les bovins.

Quelle que soit la saison, les nuits sont fraîches en altitude.

QUELQUES DATES FESTIVES

Les fêtes traditionnelles sont pour la plupart liées au calendrier religieux, qui est déterminé par les cycles lunaires.

Sont fériés les jours de : Aïd al-Adha (sacrifice d’Abraham), Aïd el-Fitr (ou Aïd el-Seghir – fin du ramadan), Mouloud (naissance du Prophète), Hijriya (le nouvel an musulman), Leila al-Miraj (ascension du Prophète).

Tout comme le Jour de l’an (1er janvier), le Jour de la Renaissance (23 juillet), la Fête nationale (18 novembre), l’anniversaire du sultan Qaboos (19 novembre).

En Février : Festival de Mascate : revival des traditions et cultures d’Oman à travers plusieurs manifestations et la reconstitution d’un village typique. Des artistes contemporains omanais ou étrangers sont également exposés.

En Juillet-Août : Festival de Salalah ou Khareef : célèbre la mousson, six semaines de réjouissances folkloriques et concerts. Festival pour les papilles curieuses qui pourront goûter aux plats traditionnels dont le Modhbi.

Le tour cycliste d’Oman, organisé par le “Tour de France”, traverse les plus belles régions du pays. De grands noms de la petite reine sont présents.

 

Au printemps

Photographier les roses du djebel Akhdar, flâner au marché aux poissons de Mutrah, au souk al samakah, typique et animé, découvrir le wadi Shab, se promener le long de la rivière ombragée par les palmiers dattiers et rejoindre les bassins aux eaux fraîches pour une baignade bien méritée, réaliser l’ascension du djebel Shams pour le panorama grandiose.

En été

Observer les tortues venues par centaines pondre sur la plage de Ras al Jink, pique-niquer au bord des canaux d’irrigation de Misfah al-Abrein, visiter le musée franco-omanais ou le Bait el-Zubair, notre préféré, aller à Ar-Rustaq pour la visite de son fort et du vieux souk où l’on peut encore voir chaudronniers, bijoutiers, orfèvres au travail, visiter l’Oil and Gas Exhibition center à Mascate pour en savoir plus sur la première ressource du pays.

À l'automne

Randonner, défier les pistes en 4x4, flâner dans le vieux Mascate et arpenter les ruelles du souk de Mutrah, authentique et folklorique, découvrir Nakhal à travers sa palmeraie avec son fort construit dans la roche, la fraîcheur de ses ruelles, ses sources d’eau chaude et ses wadis à la végétation luxuriante pour se détendre.

En hiver

S’offrir un bain de soleil, visiter la mosquée du Sultan Qabous,  majestueuse et impressionnante, explorer Nizwa, son fort, ses souks…Découvrir les villages traditionnels de pierre ou de pisé à flanc de falaise et les grandes palmeraies de la région d’Al Hamra, aller à Bahla pour photographier son fort et explorer le quartier des potiers.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.