La région de Dakhiliya

24/09/2014

Rarement un massif montagneux n’aura autant influé sur la destinée d’un pays. Le Hajar, vaste cordillère courant de la pointe nord de Musandam à l’extrémité est de Sur, est percé d’une vaste faille séparant et unifiant tout à la fois ses versant orientaux et occidentaux.

Véritable passerelle entre les influences extérieures venues de la mer et les richesses de l’intérieur des terres, elle fut le berceau de l’Islam ibadite d’Oman. C’est dans cette région en effet que grandit, dit-on, le premier Omanais converti à l’islam. Sumail conserve la première mosquée au milieu d’une immense palmeraie où sont cultivées plus de 40 variétés de dattes.

Lieu de passage et lieu de conflit, la région toute entière se distingue par ses villages pittoresques fortifiés. Misfah la Yéménite aux charmes tranquilles, Tanuf la cité ruinée par les bombes de Sa Majesté britannique, Al-Hamra et ses maisons restaurées, Ghul la belle abandonnée.

Récompensée par un classement au patrimoine mondial de l’Unesco, la forteresse de Bahla rappelle superbement ce passé belliqueux. À l’assaut des pentes du massif de l’Akhdar les cultures en terrasses composent un paysage ordonné dominé par un sommet de plus de 3 000 m. Paradis des marcheurs chevronnés ou débutants, le plateau de Saiq est sans doute l’un des plus accessibles.

Point névralgique de la région, Nizwa est surnommée à juste titre “ la perle de l’Islam ”. Précocement ralliée à l’Islam, elle abrite deux des plus anciennes mosquées du pays et fut au fil des siècles, le caravansérail des philosophes, intellectuels et religieux d’Oman.

Capitale des premiers royaumes unifiés au VIIe et VIIIe s. puis enfant chérie des Ya’ruba, maîtres du sultanat au XVIIIe s., la cité conserve une forteresse splendide à l’architecture complexe. C’est au marché aux bestiaux et au souk que bat le cœur actuel de la ville.

Le plus Comptoir des Voyages

Passer au moins une nuit dans notre hébergement de charme au cœur du village de Misfah. Visiter Misfah al-Abreen, perché à 900 mètres d’altitude (à 40 km de Nizwa). Ce vieux village est l’un des plus beaux du sultanat avec son architecture d’influence yéménite, ses petites ruelles, ses palmeraies … C’est l’endroit idéal pour un pique-nique au bord des canaux, pour de superbes balades au milieu des cultures et pour partir à la découverte des vieux villages de Ghul et Al Hamra, du djebel Shams...  

Nous on adore

Monter en 4x4 jusqu’au plateau de Saiq au cœur du djebel Al Akdhar et emprunter un des sentiers balisés pour découvrir cette région préservée avec ses cultures en terrasses et ses villages traditionnels.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.