Santé en Nouvelle-Zélande

09/10/2015

Vaccins conseillés

Il faut, comme toujours, être vacciné (ou immunisé) contre diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite, hépatites A et B, rougeole pour les enfants. Pour les voyages plus sportifs, rage, typhoïde.

Autres risques

La Nouvelle-Zélande est un pays de haut niveau sanitaire ; les risques alimentaires ne sont donc pas différents des nôtres. Plus qu'aux risques infectieux ou parasitaires, le voyageur sera exposé à des risques environnementaux : haute montagne pour les trekkeurs dans les Alpes méridionales, accidents de la circulation, petite délinquance en ville... Les routes et les pistes sont bien entretenues, mais la violence des vents et des pluies doit inciter les conducteurs à la plus grande prudence. Le long des côtes néo-zélandaises, le risque éventuel dépendra du type d'activité : problèmes liés au soleil, aux bains de mer, à la plongée ou au surf ne sont pas différents de ceux rencontrés partout ailleurs et que nous avons détaillés dans nos recommandations générales.

Infrastructure

La Nouvelle-Zélande dispose de structures médicales de grande qualité, permettant la prise en charge sur place de tous les problèmes sanitaires. En cas de nécessité, on contactera sa compagnie d'assistance et les services compétents de l´ambassade de France.

Si, après leur lecture, vous n'avez pas trouvé réponse à toutes vos questions, vous pouvez les poser au docteur Adida : écrire au Docteur Michel Adida
Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.