Nos petits secrets sur l'Île du Nord

09/10/2015

L’OUEST D’AUCKLAND

Vignes et forêts font de Waitakere une région privilégiée à quelques encablures de la tentaculaire Auckland. Fougères géantes, palmiers nikau, kauris forment l’essentiel du couvert végétal heureusement protégé par un parc régional. 250 km de sentiers sinuent entre concrétions rocheuses, plages saisissantes de beauté sauvage, de cascades et de falaises. Si Piha est un paradis pour les surfeurs, la baignade demeure dangereuse sur la côte ouest, en témoigne l’image emblème de la Leçon de piano de la réalisatrice Jane Campion, tournée sur la plage de Bethell’s Beach à proximité de Karekare. Le circuit de Tamaki Drive à parcourir à vélo (11 km) fait le tour de la baie d’Auckland et longe le Rangitoto, benjamin des volcans de la Nouvelle-Zélande. Pour se reposer comme un Kiwi pur sucre, arrêtez-vous pour boire un café au Kohi Café puis, remis de vos émotions, rejoignez le quartier branché de Ponsonby.

OBSERVATION DES KIWIS

Le parc national de Tawharanui abrite une prospère population de kiwis. L’animal fétiche des joueurs de Scrabble© est un charmeur. Apteryx, de son nom savant, est un oiseau débonnaire incapable de voler, au long bec blanc et fin. Il fouisse la terre de son long bec pour se nourrir et s’accouple entre mars et juin. L’emblème du pays est un noctambule et ne s’observe que de nuit. Il vous faudra respecter le silence, la discrétion et… ne pas dégager d’odeur forte ! Il possède en effet un odorat très fin. En demi-journée, ce safari pacifique vaut vraiment que l’on s’y prête. Mais si vous avez plus de temps, envisagez une découverte plus longue en passant la nuit à Kapiti Island, terre maorie.

LA FORÊT DE WAIPOUA

Des fossiles de kauris remontant à 220 millions d’années tendent à prouver que cet arbre ne manque pas de ressources. Ces vastes forêts furent cependant dévastées en raison de la hauteur exceptionnelle de ses fûts, atteignant parfois 50 mètres. La forêt de Waipoua en conserve quelques remarquables spécimens dont Te Matua Ngahere (le Père de la Forêt). Son âge vénérable se situe entre 2 500 et 3 000 ans. Impressionnants de jour, les géants deviennent envoutants la nuit. Des guides maoris révèlent leurs mystères, ce qu’ils ont nourri de légendes, et engendré comme chants sacrés. Vous les entendrez résonner d’une manière toute particulière lors de cette visite nocturne où vous apprendrez aussi les rudiments de la médecine traditionnelle.

WAITOMO CAVES

Un réseau de grottes datant de l’Oligocène attire à Waitomo une foule perpétuelle. Certes les vastes enclaves souterraines aux concrétions surréalistes ne peuvent que séduire. Charme accru par la présence de vers luisants dont les fils luminescents sont en réalité des pièges pour les insectes. Une entreprise familiale dont les terres s’ouvrent sur une grotte, propose une expérience plus intimiste. Au terme d’une marche en forêt réalisée avec un guide maori, la descente dans la grotte est tout simplement enchanteresse.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.