Nos coups de cœur dans les îles des Pins et Loyauté

19/08/2017

embarquer sur une pirogue traditionnelle

La baie d’Upi, nichée au creux de l’île des Pins, entre la presqu’île d’Oro et l’île Koutomo, est un rêve éveillé. On vogue sur ses eaux turquoise à bord d’une pirogue à balancier, au milieu de rochers de corail aux airs de bouées posées sur l’eau. Les tortues, les raies, parfois même les dauphins se font compagnons de route le temps de la navigation. Ici, une langue de sable blanc appelle à la relaxation. Là, une nurserie de requins présente un ballet d’ailerons à la surface de l’eau… Pas besoin d’un paquebot pour se sentir le roi du monde. Dans un tel paradis, une frêle embarcation de bois suffit !

dormir chez l’habitant à Lifou

En lisière de lagon, la joviale Annette, ancienne factrice sur Lifou, vous ouvre les portes de son petit coin de paradis. Elle vous accueille au sein de la tribu de Joj où une case traditionnelle, une paillote et un petit bungalow décorés avec goût vous attendent. Votre hôte saura vous régaler de ses savoureux petits plats après une baignade rafraîchissante sur la plage privée. Avis aux amateurs de poissons. Chez Annette, vous êtes assurés d’un séjour sans souci… comme une lettre à la poste !

chiller sur la plage de Mouli à Ouvéa

La plage de Mouli, à Ouvéa, est l’exemple même de la plage paradisiaque. Longtemps fermée aux touristes, elle jouit encore d’une délicieuse tranquillité. Entre kilomètres de sable blanc, eaux tièdes et limpides, et soleil éclatant, on complète le tableau en sirotant un lait de coco à l’ombre d’un palmier. Au-delà du parfait cliché de vacances, n’hésitez pas à traîner vos claquettes au bord de l’eau jusqu’en fin de journée. C’est alors que la carte postale s’anime, quand la pêche au filet prend le pas sur la bronzette.

explorer les fonds marins de l’île des Pins

À la surface, tout est calme, tranquille, presque déserté sous le soleil de plomb. Mais dès qu’on franchit la fine barrière aquatique, la vie explose, virevolte et frôle vos palmes allègrement. Le ballet océanique se passe de mélodie. Sous le jeu des reflets de lumière s’épanouissent poissons multicolores, anémones de mer ondulant dans le courant, crustacés timides dissimulés dans les coraux et impressionnants requins-léopards… Ici, la biodiversité est à portée de tuba !

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.