Nos coups de cœur à Grande Terre

24/08/2017

emprunter la transversale Koné-Tiwaka

Parcourez la Grande Terre en long, mais surtout en large grâce à la route transversale qui relie les côtes ouest et est, de Koné à Tiwaka. Laissez ronfler le moteur et, la vitre baissée, respirez l’air humide de Nouvelle-Calédonie tandis que le vent ébouriffe vos cheveux. Guettez les panneaux de signalisation peints à même le sol. Le ruban d’asphalte se déroule sous vos yeux, bordé de paysages splendides. Votre itinéraire traverse des forêts de bambous, longe des rivières chantantes et serpente dans les montagnes de la Chaîne. Un concentré d’aventure et un aperçu des richesses naturelles calédoniennes depuis le confort de votre véhicule !

vivre le quotidien d’un broussard

Envie de jouer les Caldoches lors d’une authentique expérience broussarde ? Rendez-vous dans un domaine agricole à La Foa où un sympathique couple d’agriculteurs vous accueille au milieu des chevaux, des lapins, des cerfs et… des autruches ! Gambadez au milieu des poules, savourez les petits plats locaux mitonnés à partir des produits de la ferme et, le soir venu, partez en 4x4 pour un safari nocturne à l’affût de la faune sauvage. De mi-juillet à septembre, prêtez l’oreille : la brousse résonne du brame des cerfs, une symphonie bien particulière !

s’immerger dans la culture kanake avec Jehudit

Laissez-vous guider par Jehudit, votre hôte kanak, au cœur de la vallée de Napoémien, à la recherche des pétroglyphes. Ces étonnantes gravures constituent l’un des principaux mystères du patrimoine archéologique de la Nouvelle-Calédonie. Après ce détour dans le passé, Jehudit vous emmènera visiter son village, niché entre cascades et végétation luxuriante, où vous découvrirez le quotidien et les traditions de sa tribu. À ses côtés, vous vous initierez à la médecine des plantes et préparerez du bougna, le plat traditionnel kanak, à partager lors d’un déjeuner convivial. Une immersion fascinante… et savoureuse !

découvrir le parc provincial de la Rivière Bleue

Un autre visage de la Nouvelle-Calédonie, à mille années-lumière des plages de sable fin et des cocotiers, se dévoile dans le parc de la Rivière Bleue. Ici, la terre ocre contraste avec le bleu éclatant du ciel et le vert intense des forêts. Les sensations s’intensifient au cœur de ces paysages sauvages préservés depuis des millions d’années. Un dinosaure surgirait des fourrés qu’on s’en étonnerait à peine ! Mais c’est plutôt le cagou, l’oiseau emblématique du territoire, que croiseront les chanceux au détour d’un arbre multicentenaire ou aux abords de la fantomatique forêt noyée…

Retour haut