Maré (îles Loyauté)

20/08/2017

Les habitants de Maré, sympathiques et amicaux, entretiennent des liens étroits avec la nature, et cette relation privilégiée participe de l’atmosphère si particulière de l’île. Car bien sûr, celle-ci remplit son quota de plages sublimes et de spots de plongée étourdissants. Mais Maré a aussi son petit caractère, du genre qui vous marque encore bien après qu’on ait rangé maillots de bain et crème solaire…

Au palmarès naturel de cette perle du Pacifique, les terrasses de Shabadran arrivent en tête. Si le site, d’accès difficile, se mérite (deux heures et demie de marche plutôt sportive parfois au milieu de coraux très coupants), les randonneurs courageux ne seront pas déçus à l’arrivée. Les vagues se précipitent ici contre une mosaïque corallienne aux mille et une nuances de bleu, faisant exploser leur écume jusqu’au haut dans le ciel. Ici s’entrechoquent la quiétude du lagon et la fureur de l’océan. Également sur le podium, l’aquarium naturel près de Tadine, la grotte de Pethoen, la plage de Pede et les falaises abruptes de Wakone où l’on trouve notamment le Saut du guerrier, une fissure de sept mètres de large dans la roche qui surplombe l’océan. La légende raconte qu’un guerrier l’aurait franchie d’un seul bon après avoir été acculé par l’ennemi.

Mais on ne peut séjourner à Maré sans prendre part aux festivités qui donnent le pouls de l’île ! Rien de tel que la fête de l’avocat, au mois de mai, ou la fête de la mer, début novembre, pour partager des instants chaleureux avec les Maréens autour des richesses agricoles locales.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.