Côte est

26/08/2017

Des denses forêts marbrées de fraîches cascades aux baies spectaculaires, en passant par une route de légende (la route à horaires qui serpente à flanc de montagne entre Canala et Thio), la côte ouest offre mille trésors naturels propices à l’aventure et à la découverte. Amateur de plongée, en bouteille ou avec un simple tuba, rendez-vous entre Hienghène et Poindimié où se déploie la dentelle du corail : c’est ici que vous trouverez les fonds marins les plus riches de toute la Nouvelle-Calédonie ! Ballet des raies Mantas, étonnants hippocampes pygmées et arc-en-ciel d’anémones et de poissons composent un spectacle que le silence sous-marin ne rend que plus captivant.

Entre une baignade et une randonnée, pourquoi ne pas faire escale dans l’un des paisibles villages qui parsèment la côte est ? La région, appréciée pour sa beauté sauvage, abrite également une population majoritairement mélanésienne aux traditions préservées. L’occasion idéale pour une rencontre authentique avec les locaux qui vous salueront souvent joyeusement à votre passage à pied ou en voiture.

À Thio enfin, vous pourrez visiter la plus ancienne mine à ciel ouvert encore en activité au monde. C’est ici que l’aventure minière a commencé dans le pays. L’exploitation du nickel a transformé le paysage et fait saigner les montagnes.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.