18/02/2016

Sur le littoral du Troms, les paysages les plus contrastés de la côte Nord se succèdent. Entre fjords secrets, cascades minérales des montagnes se jetant dans l’océan et étendues désertes et venteuses de toundra, la région montre un caractère indompté. On en retrouve l’esprit dans la ville de Tromsø dont la culture cosmopolite étonne dans ce bout du monde aux portes de l’Arctique. Il faut dire que sa situation privilégiée dans une anse protégée en a fait depuis le XIXe siècle, la base d’armement des expéditions polaires. D’ici partirent les navires de Nansen, Amundsen ou Andrée, trois explorateurs du Pôle Nord.

La ville d’aujourd’hui est une ville active où règne une atmosphère festive. La présence de 10 000 étudiants à l’université (la plus septentrionale du monde) rajeunit considérablement une population toujours soucieuse d’entretenir la solidarité entre les générations. Les soirées sont animées et les rencontres faciles.

Au contraire de certaines villes détruites pendant la Seconde guerre mondiale, Tromsø a conservé dans son centre un patrimoine architectural varié. Plusieurs musées aux thématiques complémentaires (environnement, ethnographie, jardin botanique) permettent de mieux saisir l’esprit des lieux. Pour prendre de la hauteur, grimpez dans le téléphérique de Fjellheisen avant de visiter le planétarium des aurores boréales, un voyage étourdissant dans les lumières surnaturelles de l’Arctique. Le festival des aurores boréales en janvier et le Marathon du soleil de Minuit rappellent aisément que Tromsø est un lieu privilégié pour l’observation du ciel polaire.

Le plus Comptoir des Voyages

Une excursion en traineau à chien ou à motoneige.

Nous on adore

Boire une pinte dans la brasserie Mack Olhallen. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.