Quand partir en Norvège ?

04/02/2016

le climat en Norvège

En dépit des idées reçues, la Norvège n’est pas seulement le pays des glaces polaires. Largement adouci par le Gulf Stream, le climat de la côte est bien tempéré au regard de ses latitudes. Les saisons y sont bien marquées et plus au Nord, les intersaisons très rapides. L’hiver, la Norvège est un paradis pour le ski de randonnée, l’extrême nord demeure plongé dans l’obscurité de fin novembre à fin janvier. Bien sûr, les visiteurs en cette saison se tiendront informés des conditions météo et de l’état des routes… L’été, assez court, est parfait pour un séjour dans les îles Lofoten où les nuits ne seront jamais noires. Le printemps, fragile et soumis aux précipitations est la saison du retour de la lumière. Les forêts de l’automne sont éblouissantes et la lumière du Grand Nord irrésistible.

notre agenda norvégien

Très nombreux, éclectiques, de qualité, les festivals sont un particularisme culturel norvégien. Outre la musique, ils célèbrent la danse, le théâtre, la littérature, la chasse et la pêche, les bateaux, le cinéma, le court-métrage, les aurores boréales…

Festival de l’aurore boréale : en janvier, Tromsø se met à l’heure de ce phénomène atmosphérique qui n’a de cesse d’émerveiller et fait la part belle aux styles musicaux de l’Arctique.

Femundløpet : c’est LA course de traîneaux à chiens à ne pas manquer et ça se passe à Rorøs avec les meilleurs mushers.

Solfestuka (la fête du Soleil) : après la longue nuit polaire, le Svalbard se met en quatre pour célébrer le retour du soleil, fin-février-début mars.

Sami Easter Festival : il se tient à Kautokeino, capitale culturelle des Sami, durant la Semaine Sainte et montre combien la culture sâme est vivante et se réinvente sans cesse.

Festival international de Bergen : l’un des festivals les plus importants de Scandinavie, qui rassemblent artistes norvégiens et internationaux.

Fête nationale et anniversaire de la constitution de 1814 : le 17 mai, enfants et adultes revêtent les costumes de leur région, pour des défilés et de grands rassemblements populaires.

La Saint-Jean (Sankt Hans ou Jonsok, « la veillée de Jean ») : largement fêtée dans tout le pays, c’est l'occasion de passer la nuit dehors, de boire, de chanter et danser… et de faire des bûchers. Les feux peuvent atteindre 3 mètres de haut.

Festival Viking : à Bøstad, petite commune des Lofoten, le mois d’août rime avec concerts, joutes, ateliers et marchés d’artisanat rassemblant des descendants des Vikings venus des quatre coins de Norvège.

Remise du prix Nobel de la Paix : le 10 décembre, toute la scène internationale retient son souffle en attendant que se prononce un comité de cinq personnes nommées par le Parlement et réunies à Oslo.

Noël : Les Norvégiens réveillonnent généralement le 24. Ils fêtent aussi Noël le 26 décembre, qu’ils appellent Andre Juledag (deuxième jour de Noël). Quelques semaines avant les festivités, les villageois brassent la Juleol, une bière typique de Noël. Skål !

les points forts de chaque saison

au printemps

Photographier les vergers en fleurs autour du Hardangerfjord, saluer la Reine et le Roi à Oslo le jour de l’anniversaire de la Constitution avec tous les Norvégiens vêtus de leurs habits traditionnels, assister à l’arrivée des macareux à la mi-avril sur les côtes de la Norvège du Nord et à l’envol des oies sauvages.

en été

Vivre le soleil de minuit depuis la plage de Ramberg sur les îles Lofoten, se balader à pied ou à vélo vers Flam, prendre la route des Trolls ou des Aigles au volant de sa voiture de location, manger des myrtilles et goûter les autres baies, tenter de se baigner sur la plage de Kristiansand, papillonner d’un festival de musique à l’autre, faire l’ouverture de la pêche au saumon.

en automne

Visiter le musée Munch à Oslo, cueillir des champignons, s’émerveiller devant les couleurs dans la région des montagnes à Geilo, prendre l’Express Côtier quand il est le moins cher pour une virée givrée le long des côtes, de Tromsø à Kirkenes, combiner Oslo et Bergen le temps d’un week-end citadin, s’offrir une sortie pêche, assister au festival Ibsen en septembre au théâtre national d’Oslo.

en hiver

Tester la pêche au crabe à Kirkenes, assister à une aurore boréale, faire une virée en traîneau à chiens  ou à motoneige en Laponie jusqu'au cap Nord pour s’aventurer au bout du monde, randonner sur les glaciers, apercevoir des rennes sauvages sur le plateau du Finnmark, combiner Oslo et Copenhague pour une traversée en mer !

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.