09/02/2016

La capitale de l’État s’épanouit sur les flancs d’un fjord de nature généreuse, où végétation et urbanité font bon ménage. L’enclave naturelle est la plus peuplée du pays, rassemblant un peu plus de 600000 d’habitants sur 5 millions de Norvégiens. Profitant de sa situation géographique privilégiée, des eaux calmes de la mer de Norvège, des pistes de skis intramuros, les Osloïtesentretiennent jalousement un art de vivre citadin et paradoxalement proche de la nature.

Les vastes parcs du centre comme le Frognerpark, la colline Holmenkollen et sa tour de saut à ski en sont les manifestations les plus marquantes. L’ancienne Kristiania s’est dépouillée ces dernières décennies de ses attributs "vieille Europe" pour entrer dans le concert des grandes capitales européennes. Sa programmation musicale, les collections uniques de ses musées et ses festivals participent à cette rénovation.

Sa position en amphithéâtre dans l’anse du fjord donne à Oslo sa configuration aérée. À l’ouest, le palais royal et la très réputée Karl Johans gate constituent le cœur battant de la ville. L’hôtel de ville – Rådhuset – véritable manifeste de l’architecture fonctionnaliste, accueille les cérémonies du Prix Nobel de la Paix. Deux grands musées - le musée d’Histoire et la Galerie nationale - se trouvent également dans ce quartier.

À l’est, berceau historique de la ville,  Oslo a entamé un renouveau architectural dont l’opéra est le symbole. Le quartier de Pipervika rassemble les foules étudiantes et les happy few dans l’ancien chantier naval d’Aker Brygge. La forteresse Akershus (XIIe siècle) abrite les musées de la Résistance et de la Défense. Le Grünerløkka, autre quartier branché vaut le détour pour le musée des Arts décoratifs.

Le quartier du quadrilatère a trouvé une seconde vie avec son nouveau musée d’art contemporain. Fondé après l’incendie de 1624 selon un plan en damier, il est devenu un quartier commerçant et d’habitation cosmopolite.

Sur la presqu’île de Bygdøy, toute l’histoire d’Oslo se dévoile que ce soit à travers les trésors vikings au musée éponyme et dans le vaste musée folklorique. Le site possède en outre les plus belles plages de la ville avec Huk et Paradisbukta.

Sites à voir à proximité : Vigelandsparken pour les sculptures de Gustav Vigeland, Munch museet pour les œuvres d’Edvard Munch, Barnekunstmuseet et ses œuvres enfantines d’art brut.

La côte du Sørland ressemble sur bien des points à la Riviera méditerranéenne : agréable, tempérée, couverte de forêts de pins où sont essaimés de petits villages de pêcheurs à taille humaine, les bateaux à voile cabotant à l’horizon des plages…

Le plus Comptoir des Voyages

Prendre le train panoramique jusqu’à Bergen.

Nous on adore

La presqu’île de Bygdøy et ses musées.

 

Retour haut