Le Sognefjord

13/02/2016

Le Sognefjord, le plus long de Norvège, est historiquement un lieu de villégiature pour les têtes couronnées du pays. La noblesse mais aussi les touristes empruntent ce long chenal de 204 km pour des croisières depuis le xixe s. Situé entre la palpitante Bergen et les inaccessibles montagnes du Jotunheimen, le fjord déploie ses nombreux bras dans un étonnant paysage où se marient les gris du minéral et les verts denses des forêts.

Dans ces anciennes vallées glaciaires inondées par l’océan, le Sognefjord, cache des merveilles que l’on peut découvrir avec le circuit Norge i et Nøtteskall (qui signifie littéralement la Norvège dans une coquille de noix !) Le parcours combine les multiples possibilités de transports en commun : train, bus, bateau qui montent à l’assaut des hauts plateaux, glissent sur les pentes du fjord et s’insinuent dans les terres. 

À Myrdal, le must est de prendre le Flåmsbana, une ligne de chemin de fer d’à peine 20 km grimpant en quelques minutes un dénivelé de près de 860 mètres et gagnant ainsi de somptueux panoramas. De Flåm, un ferry traverse l’Aurlandsfjord et le Nærøyfjord, l’un des plus étroits du pays. Last but not least, cette scenic road s’achève sur l’ultime mise en scène des lacets de la Stalheimskleiva que l’on parcourt en car.

En dépit de ses vertigineux paysages, la région du Sognefjord est peuplée de citadins et d’amateurs de sports outdoor. À Voss, capitale incontestée des sports extrêmes, dans la charmante Balestrand à la jonction de plusieurs fjords ou encore à Aurland, point de départ de la célèbre randonnée de la vallée Aurlandsdal, les voyageurs retrouvent un même esprit d’aventure teinté d’une pointe de snobisme alpin !

Le plus Comptoir des Voyages

Passer au moins une nuit dans notre petit B&B dans la région de Luster.

Nous on adore

Photographier l’église en bois debout de Urnes.

Retour haut