La santé en Norvège

31/01/2016

Vaccins obligatoires

Vaccins conseillés

Nos recommandations devront, bien sûr, être adaptées à la saison du voyage et aux activités pratiquées (visites urbaines, ski, randonnées en forêt, croisières).
Aucun vaccin n’est obligatoire mais, comme partout, il est important d’être à jour des rappels de vaccins « universels » (DTCP, ROR), moins systématiquement hépatites A et B et, pour les randonneurs en forêt pendant l’été, contre l’encéphalite à tiques. La vaccination contre la grippe est recommandée aux croisiéristes, le risque de contagion étant majoré en milieu fermé.

Autres risques

Les précautions vont dépendre des activités. Nous n’insisterons pas sur les risques sécuritaires en ville ou traumatiques dans les stations de sports d’hiver. Les tiques peuvent être responsables, pour les randonneurs en forêt l’été, de nombreuses et souvent graves maladies (maladie de Lyme, borrélioses, encéphalites…). La prévention passe par le port de vêtements couvrants et l’utilisation des répulsifs, recommandés aussi contre les moustiques et les moucherons (qui peuvent être gênants en été même s’ils ne véhiculent pas de maladies). La surveillance quotidienne au retour de randonnée et l’extraction complète des tiques retrouvées est capitale (tire-tique ou pince à épiler). Un traitement antibiotique (Doxycycline) ne sera mis en place qu’en cas d’extraction incomplète de l'acarien, de réaction locale ou de tique gorgée de sang.

Infrastructure

Les structures sanitaires sont de haut niveau, mais les soins peuvent être coûteux et il sera indispensable de pouvoir, si nécessaire, bénéficier d’un « bon » contrat d’assurance-assistance.

Si, après leur lecture, vous n'avez pas trouvé réponse à toutes vos questions, vous pouvez les poser au docteur Adida : écrire au Docteur Michel Adida
Retour haut