14/02/2016

Cosmopolite, elle s’affirme comme tête de pont d’une Norvège ouverte sur le monde mais soucieuse d’enrichir et de préserver son patrimoine. Bryggen, l’ancien quartier de la Ligue hanséatique (XIVe-XVIe siècle) a ainsi été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. La ligue qui fut l’association de cités commerçantes de la Baltique et de la mer du Nord s’y implanta dès le XIIIe siècle. Elle engrangea moult bénéfices grâce à son monopole sur le commerce de la morue et installa ses comptoirs à Bryggen. 

Le marché au poisson y est depuis toujours le lieu le plus animé. Le quartier de la Hanse, plusieurs fois incendié a conservé son plan originel en damier et bénéficié d’une reconstruction fidèle : les maisons de commerce se distinguent par leur double pan et leur pignon triangulaire. Le musée hanséatique occupe un ancien entrepôt. Ses collections s’attachent à reconstituer la vie quotidienne et professionnelle des marchands de la Hanse.

Autre spécificité de Bergen : le quartier des musées regroupant d’importantes collections de peintures, données bien souvent par les familles de la ville comme le musée des Arts décoratifs du Vestland. Le Musée des Beaux-Arts regroupe trois musées aux vocations distinctes : l’art norvégien, les collections Rasmus Meyer de peintures et mobiliers, l’art contemporain et international.

Du sommet du mont Floyen accessible en funiculaire, vous aurez un panorama étonnant sur cette ville harmonieuse. Le mont est également le point de départ de nombreuses randonnées. Une autre vue dominante vaut l’ascension par téléphérique du mont Ulriken.

Le plus Comptoir des Voyages

Excursion "la Norvège dans une coquille de noix", prendre le train entre Flåm et Myrdal.

Nous on adore

Dégustez des crevettes fraîches sur le marché aux poissons.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.