Nos petits secrets en Toscane et en Ombrie

15/07/2014

LA MAREMME

Au sud-ouest de la Toscane, longeant la Méditerranée, et empiétant sur le Latium, la Maremme est une chaîne de collines difficilement accessibles et magnifiquement préservées. Le parc naturel de la Maremme est constitué de falaises entourées de marécages, de pinèdes et de champs cultivés où paissent les fameuses vaches maremmane à la robe grise et aux grandes cornes en forme de lyre. Les endroits les plus magiques se nichent dans la dernière partie du parc, dans le lit du fleuve Ombrone. Si la nature est de toute beauté, les points d’intérêt ne manquent pas, entre les sites archéologiques étrusques ou romains, et les tours médiévales de l’abbaye de San Rabano.

L’ÎLE D’ELBE

À une vingtaine de kilomètres des côtes, Elbe est la plus grande île de l’archipel toscan. Composée de massifs granitiques, de forêts de pins, de vignobles et de cultures en terrasse, Elbe est célèbre pour ses belles plages de sable blanc comme celle de la Biodola, de Marina di Campo ou encore de Fetovaia. L’été, l’idéal est de prendre des chemins de traverse pour éviter la foule et profiter des beaux paysages. Une excursion au Capo Sant’Andrea, immergé dans la garrigue, récompensera les randonneurs avec son eau cristalline au bout du sentier. Pour prendre de la hauteur, une randonnée au Monte Capanne offre une vue à 360° sur l’archipel… jusqu’à la Corse ! Sans oublier de s’arrêter sur les traces de Napoléon qui passa sur l’île un exil de 300 jours … À l'extrémité de la jetée de Portoferraio, le drapeau de l’empereur flotte toujours au vent !

L’ARCHIPEL TOSCAN ET PORTO SANTO STEFANO

Les îles de l’archipel toscan sont accessibles du Monte Argentario. À mi chemin entre Rome et Sienne, cette langue de terre séparant la mer de la lagune était autrefois une île. Ses belles pinèdes et ses petits ports de charme, comme Porto Santo Stefano et Porto Ercole, sont très prisés des Romains fortunés qui y possèdent de belles résidences secondaires. De Porto Santo Stefano, de nombreux loueurs de bateaux ou compagnies de ferry proposent des excursions sur les îles de Giannutri ou du Giglio, paradis des oiseaux, des amateurs de plongée et de bain de soleil. Les lecteurs d’Alexandre Dumas resteront un peu sur leur fin car l’île voisine de Montecristo est interdite aux bateaux. Il faut une autorisation spéciale pour approcher ce paradis naturel qui garde ainsi tout son mystère.

LA LIGURIE 

Voisine de la Toscane et de l’Ombrie, la Ligurie possède l’une des corniches les plus pittoresques du pays, les fameuses Cinque Terre… De Gênes sa capitale jusqu’à la frontière toscane, cette région déroule des paysages côtiers qui ressemblent beaucoup à ce que fut la côte d’Azur dans les années 1950. Bien sûr Gênes mérite un détour pour ses palais, sa prestigieuse Via Garibaldi et son célèbre aquarium, mais ce sont les villages de pêcheurs alentour qui ont conservé le plus de charme. Nervi, Camogli, Santa Margherita Ligure et la mondaine Portofino, aux maisons étroites et colorées, méritent une visite. Cela dit, le clou du spectacle reste à venir. Accrochés à la falaise, les Cinque Terre ne laissent jamais indifférents. Les villages de Riomaggiore, Manarola, Corniglia, Vernazza et Monterosso sont chacun d’une grande beauté. Un chemin de corniche les relie les uns aux autres. Si la fameuse Via del Amore manque un peu d’authenticité, la route devient plus intéressante de Carabora jusqu’à Monterosso. Ne pas manquez la Crucifixion de Van Dyck dans l’église San Francesco.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.