09/09/2014

"SOuth of HO"uston Street (Sud de Houston Str.) est devenu un synonyme d’avant-garde depuis une quarantaine d’années. Caractérisé par des immeubles à armature en fonte et zébrés d’escaliers de secours métalliques, cet ancien quartier industriel à l’abandon a été investi à partir des années 1950 par des artistes en mal d’ateliers tandis que s’y développait une scène Underground. Avec la mode des lofts, le quartier est devenu "the place to be".

La plupart des artistes ont été chassés par le prix du mètre carré et remplacés par des créateurs de mode (locomotives internationales comme sur West Broadway ou designers confidentiels appelés à la célébrité), des galeries d’art, restaurants aux parfums de cuisines du monde, épiceries fines, œnothèques, boutiques où il faut être vu, tous commerces ayant pour dénominateur commun la pratique de prix stratosphériques.

Reste une ambiance particulière due à cette architecture si évocatrice de New York. Un petit conseil : entre vernissages, défilés de mode, dégustations ou happenings artistiques, il ne faut pas hésiter à s’immiscer. Et puis se perdre dans le dédale des petites rues, dont Broome et surtout Greene sont les plus remarquables.

Si vous n’avez pas les moyens de vous offrir une petite folie en vente en galeries, rabattez-vous sur un des posters de la boutique du New Museum (installé depuis 2007 au 235 Bowery en lisière orientale de NoLiTa), qui se vante d’être le seul vrai musée d’art contemporain de la ville. Et offrez-vous une consommation au bar du SoHo Grand Hotel, pour la vue panoramique qu’il offre sur le quartier autant que sur les "beautiful people" en goguette.

Le plus Comptoir des Voyages

Notre sélection d’hôtels en plein cœur du quartier de Soho.

Nous on adore

Le New York Fire City Museum et l’hommage aux 343 pompiers sacrifiés du 11 septembre. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.