28/08/2014

C’est à Philadelphie qu’a été signée la Déclaration d’Indépendance. Ce berceau de la nation américaine mérite le voyage pour son histoire, son activité culturelle, illustrée par sa centaine de musées comme par son art de rue et aussi parce qu’elle n’est jamais en retard d’une tendance.

Le centre se visite facilement à pied, avec le Phlash un minibus pas cher, ou en calèche du côté d’Elfreth’s Alley, aux rues pavées et vieilles demeures en brique du XVIIIe siècle. Suivez l’Independence Historic Park alignant une douzaine de sites symboles de l’Indépendance dont la Cloche de la Liberté. Le National Constitution Center est passionnant.

Au bord du Delaware, Penn's Landing près duquel sont ancrés de vieux navires, accueille en saison des concerts en plein air. L’Hôtel de Ville (vue à 360° au sommet) ou le Masonic Library & Museum se distinguent par leur architecture rétro tandis que l’épuré Kimmel Center, théâtre des concerts du Philarmonic, est ultra-contemporain.  

Plusieurs musées sont rassemblés au long du B. Franklin Parkway. La nouvelle Fondation Barnes, à l’exceptionnelle collection impressionniste et moderne (Renoir, Cézanne, Picasso, Matisse à gogo), vient d’ouvrir en pleine ville. Voisin, le musée Rodin, le plus riche après Paris. Dans un site dominant la Shuykill River, le majestueux Museum of Arts propose des expositions temporaires de classe mondiale. Les murs de la ville sont ornés de plus de 3000 fresques murales, souvent réalisées par les habitants depuis 1984. Le Mural Mile permet d’en voir une petite vingtaine.

Près de 800 sculptures sont également éparpillées ici et là, certaines de Saint-Gaudens, Calder, Lipschitz, Moore ou Robert Indiana, qui a signé "Love" celle posée sur la Kennedy Plaza. Qui dit Philadelphie, dit shopping, car vêtements et chaussures ne sont chargés d’aucune taxe. Grandes marques et boutiques à la mode se trouvent dans l’élégant French Quarter, autour du Rittenhouse Square et le long de Walnut Street. Plusieurs magasins d’usine sont installés en périphérie (Franklin Mills).

Sachez aussi que plus de 200 restaurants pratiquent le BYOB (Bring your own bottle). La gastronomie dite "progressive" est très courue. Faites votre marché ou déjeunez au Reading Terminal Market où les Amish viennent vendre leur production.

Pour une sortie ou une soirée, allez au Northern Liberties Historic District ou au faubourg coloré de Manayunk  un ancien village-usine revitalisé sur la Shuykill. Pour les amateurs de blues et de rock, Warmdaddy’s reste une valeur sûre. 

Le plus Comptoir des Voyages

Des billets pour la fondation Barnes réservés à l’avance.

Nous on adore

Découvrir la vieille ville à travers ses fresques murales et ses statues.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.