Lexique de survie dans l'Est américain

22/07/2014

BRAVO ! 

Check in : installation, enregistrement, inscription à l’hôtel ou à l’aéroport.

Delis : pour "delicatessen", lieu de restauration rapide iconique de la vie urbaine américaine, doublé en général d’une épicerie ou d’une charcuterie. On y confectionne de délicieux sandwichs à la demande avec des produits frais et donc avec délicatesse. C’est bien sûr tout sauf un crime de s’y arrêter, ça n’a rien à voir avec un fast food.

Gas station : station service (faux ami, gas signifie l’essence)

Gratuity : aucun rapport avec une quelconque gratuité, bien au contraire. Il s’agit du pourboire que vous ajouterez à votre note de bar, de restaurant ou de taxi.

New York : se prononce Nou York (et non pas niou…)

Uptown, Midtown, Downtown : littéralement ville haute, ville du milieu et ville basse sans aucune notion péjorative ou sarcastique au départ.

Downtown désigne la plupart du temps, le centre ville de n’importe quelle ville. À New York, chaque secteur est clairement défini. Midtown se trouve entre 34 e et 59 e rue. Au nord de la 59e commence Uptown, tandis que Downtown démarre au sud de la 34e.

Ça se corse avec le East Side et le West Side dont la frontière est la 5e avenue.
D’où les adresses du type 54 e  Rue Ouest etc. et les appellations types East Village ou West Village, Upper West Side ou Lower East Side (bizarrement il n’y pas de Lower West Side…).

Yankee : Américain du Nord (du nord-est et même plutôt de Nouvelle Angleterre) par opposition à un Sudiste (Southerner). Lors de la Guerre de Sécession, les Yankees affrontaient les rebelles…

You are welcome : je vous en prie. Ce que vous dira votre serveuse à chaque fois que vous lui direz merci. Si vous aimez le comique de répétition, faites le test.

ÉPATEZ VOS AMIS …

À New York, tout est dans l’attitude. C’est moins ce que vous dites que la manière dont vous le direz qui peut vous faire sentir dans la peau d’un New Yorkais. Ici, on parle haut et fort, vite et beaucoup. Quand vous rencontrez quelqu’un, saluez le d’un hey, plutôt que d’un hi (prononcer Aïe) ou d’un hello.

Placez dans la conversation "Get outa hea" (Get out of here = tirons-nous d’ici), "Fawget aboutit" (Forget about it = laisse tomber) et "Ahrite ahready" (Alright already = c’est bon ou on y va) sans oublier le mythique You talkin' to me ? (Tu me parles à moi ?) popularisé par Travis Bickle-DeNiro dans Taxi driver.

Et ne vous référez jamais aux lignes du métro en fonction de leurs couleurs, ça fait vraiment touriste.

À Philadelphie, commandez un Whiz Wit (un cheesesteak accompagné de fromage Whiz et d’oignons) avec un Coffee Regular (café crème sucré).

À Boston, ça sera un wicked (très, souvent combiné à "pissa" qui le renforce encore plus) hot coffee regula (les Bostoniens sont fâchés avec les R) à moins que vous n’achetiez une bière au "packie". Vous irez forcément voir The Cape (le cap Cod) et visiter P-Town (Provincetown). 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.