10/09/2014

Nombreux sont les points communs entre Londres et ce quartier de New York à l’atmosphère villageoise et à la fantaisie débridée. Sachant qu’il a été baptisé "Chelsea" au XVIIIe par un Londonien déraciné et certainement nostalgique, ce n’est sûrement pas une coïncidence.

Au XXe siècle, le secteur a été progressivement investi par toutes sortes d’artistes et de créateurs. Le lieu mythique par excellence (pour son architecture, son décor, ses fantômes) est le bien fatigué Chelsea Hotel (222 West, 23rd Street), construit en 1884, décor de Léon et inspirateur de Léonard Cohen ou Joseph O’Neill pour son Netherland.  

Chelsea est le royaume de l’art. La rue avec des graffiti plus ou moins discrets et des fresques murales. Les galeries d’art, 200 d’entre elles étant installées dans des garages ou lofts du Galleries District entre les 20e et 30e rues. Les tendances de demain, affichées au CAM (Chelsea Art Museum). Tard le soir, les nombreux night-clubs de la 27e, alias le "Club Row" sont fréquentés par les Britney Spears, Paris Hilton et autres actrices (ou clones) de "Sex and the City" et "Gossip Girl".

Pour la plongée dans le passé, c’est au cœur du Chelsea Historic District via les 20e et 22e rues, qu’il faut aller. Les alignements de brownstones dont Cushman Row voisinent avec des maisonnettes Greek Revival des années…1840. L’un des temples du théâtre off-Broadway, l’Atlantic Theater Company occupe une ancienne église (336, W 20th Street).

En week-end, faites un saut au marché aux Puces au coin de la 26e et de l’Avenue of the Americas et marchandez ferme. Testez la coulée verte appelée High Line 1911, en faisant un stop sur la terrasse herbeuse du bar Le Bain…Défoulez-vous aux Chelsea Piers, énorme complexe sportif (golf, kayak, patinoire, bowling) s’avançant sur l’Hudson.

Allez jusqu’au Pier 66, au "Frying Pan", vous y mangerez pour pas cher en terrasse au bord de l’Hudson sur un bateau-phare renfloué évoquant le passé maritime de l’endroit. C’est par ici que venaient autrefois s’amarrer les grands paquebots. Autre endroit pour grignoter, le Chelsea Market, un marché couvert occupant une usine de biscuits Nabisco datant de 1898 d’où sortirent les premiers Oreo.

Le plus Comptoir des Voyages

Notre sélection d’hôtels en plein cœur du quartier de Chelsea.

Nous on adore

Préparer son pique-nique au Chelsea Market et déjeuner sur la High Line.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.