06/07/2017

Après l’effervescence de Katmandou, la quiétude de Pokhara vous semblera sans doute bienvenue ! À 200 km à l’ouest de la capitale, la deuxième ville du pays jouit d’un cadre naturel époustouflant. Bordée par le lac Phewa, Pokhara vient embrasser les pieds des Annapurnas. Ces dernières s’élèvent ici plus abruptement que n’importe quelle autre montagne dans le pays, reflétant leurs pics enneigés à la surface lisse du Phewa.

À fleur d’eau, dans le quartier de Lakeside, une version décontractée de Thamel à Katmandou, les trekkeurs côtoient la jeunesse népalaise branchée. Très touristique, la zone ne manque pas de boutiques, de restaurants, ni d’hôtels. Sur son versant est, plus calme et moins fréquenté, vous pourrez goûter à la tranquillité en regardant les barques colorées osciller doucement sur le lac.

Pour découvrir un autre visage de Pokhara, direction la vieille ville, où d’anciennes demeures newars déploient leurs façades de briques et leurs fenêtres de bois élégamment sculptées. Vous pourrez également y admirer un charmant petit temple aux murs rouge vif dédié à la divinité newar des affaires et du commerce et orné de figures érotiques !

Lors de votre séjour à Pokhara, ne manquez pas le village de Sarangkot, à dix kilomètres de là. Le panorama sur l’Himalaya et le lac Phewa y est grandiose, en particulier au lever du soleil, au moment où les voiles des parapentistes se dessinent en ombres chinoises sur le ciel embrasé.

Le plus Comptoir des Voyages

Apprendre la salutation au soleil à l’occasion d’un cours de yoga près du lac Begnas.

Nous on adore

La vue depuis la pagode de la Paix. Le regard embrasse toute la vallée de Pokhara et les montagnes de l’Himalaya.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.