Nos coups de cœur dans la vallée de Katmandou

07/07/2017

flâner à Panauti

Venez vous ressourcer à Panauti, cette petite ville newar située à 32 km au sud-est de Katmandou. Là, des bâtiments ocre se pressent les uns contre les autres, entourés de collines verdoyantes et de cultures en terrasses. Quelques poules gambadent çà et là, et une lumière dorée saupoudre la ville. Au crépuscule, un voile de nostalgie descend sur les ruelles étroites, révélant toute l’atmosphère sacrée des lieux. D’allées pavées en venelles, on admire les nombreux temples et monuments religieux de Panauti, étonnamment bien conservés. À l’Indreshwar Mahadev (XVe s.), un temple à trois toits et véritable bijou de l’art newar, on s’arrête un instant pour saluer Shiva et on goûte à la tranquillité de cette oasis épargnée par les foules de touristes.

confectionner les momos chez Danzee

C’est d’abord le piquant de la sauce qui réveille vos papilles. Puis vient le moelleux de la pâte et, enfin, le jus parfumé de la viande de yack qui se répand dans votre bouche, révélant tous ses arômes. Vous fermez les yeux pour mieux savourer le momo que vous venez de préparer… Merci qui, pour cette expérience on ne peut plus typique et délicieuse ? Merci Danzee ! Cette Sherpa sympathique (et francophone !) vous accueille chez elle, dans sa charmante demeure du nord de Katmandou, pour vous apprendre la recette de ces raviolis vapeur traditionnels. Après l’atelier culinaire, vous partagerez avec elle un déjeuner convivial et chaleureux.

assister au lever de soleil sur l’Himalaya

L’air est vif à 2 200 m d’altitude. Mais la vue qui se déploie ici vous fera vite oublier le froid. Émergeant des nuages, la chaîne montagneuse de l’Himalaya déchiquette le ciel, mont Everest en tête. Les pics se découpent, abrupts, sur le rougeoiement intense du soleil qui entame la course du jour. Un aigle fend le ciel de son vol agile. Le vent bruisse entre les aiguilles des pins alentours. Bienvenue à Nagarkot, où l’on profite d’un lever de soleil spectaculaire sur l’Himalaya depuis le confort de sa chambre d’hôtel ! Notez cependant que nombre d’établissements ont malheureusement souffert du violent tremblement de terre de 2015 et qu’il faudra sans doute un peu de temps pour que l’activité hôtelière batte son plein à nouveau.

passer une nuit dans un monastère

Perché en haut d’une colline, au bout d’une route par endroits cahoteuse, se dresse le splendide monastère du site sacré de Namo Bouddha. Le temple principal, au fastueux toit d’or, domine la vallée, composant un paysage de carte postale. Partout, des drapeaux de prières colorés flottent dans le vent, écho joyeux aux riches ornements du sanctuaire. De la pooja plus que matinale (à 5 h 30 !), rythmée par les chants et les méditations, au coucher du soleil à admirer depuis le toit-terrasse, on s’immerge ici dans le quotidien des moines de 6 à 60 ans en toute tranquillité et sans voyeurisme.

Retour haut