Janakpur

25/06/2017

À dix heures de route de Katmandou, non loin de la frontière, Janakpur dégage une atmosphère résolument indienne. Elle a pourtant plus à offrir que le fourmillement des rickshaws et l’effervescence des bazars. La ville, avec son riche héritage culturel et ses effluves d’encens, est connue pour être un haut lieu de pèlerinage où les hindous indiens aussi bien que népalais viennent se recueillir.

Janakpur est en effet liée à la grande épopée du Ramayana : c’est ici que Sita (une incarnation de la déesse Lakshmi) serait née et aurait épousé Rama (un des avatars de Vishnu). Le Janaki Mandir, aux airs de palais rajput, lui est dédié. Ce splendide temple de marbre, unique en son genre au Népal, est un exemple d’architecture parmi les plus raffinés du pays. Les femmes aiment s’y rendre vêtues de leurs plus beaux saris. Débauche de couleurs garantie ! L’ensemble prend une tout autre dimension alors que tombe le soir. Le bâtiment s’illumine de milliers de loupiottes fluo, lui donnant des airs de parc d’attractions !

L’autre richesse de Janakpur pétille dans les accents chantés de la langue maithili qui résonne ici. Ancienne capitale du royaume de Mithila, dont le territoire est aujourd’hui réparti entre l’Inde et le Népal, la petite cité est restée le centre culturel de ce groupe ethnolinguistique. Profitez de votre escale dans le Teraï pour découvrir les peintures traditionnelles aux vives couleurs et infinis détails, d’une incroyable finesse.

Retour haut