Bodnath

09/07/2017

Bodnath, l’un des principaux sanctuaires bouddhistes de la région de Katmandou, est un lieu unique. Chef-d’œuvre de grâce aux lignes pures, le plus grand stupa du monde domine l’horizon. Son socle se compose de trois terrasses formant un mandala géant et creusées de 108 niches. Chacune abrite une statue de Bouddha. Cette base représente la terre, la coupole immaculée l’eau, la tour qui la surmonte le feu, la couronne au sommet l’air et enfin le pinacle l’éther. Les treize niveaux de la colonne dorée symbolisent les treize étapes que l’on doit franchir avant d’atteindre l’éveil et le nirvana.

Magnétique, le stupa pulse de vie avec ses milliers de pèlerins quotidiens venus effectuer la kora, la circumambulation rituelle autour de l’édifice. Sous les yeux attentifs du Bouddha, peints à la base de la tour dorée, des moines au crâne nu et à la robe bordeaux glissent discrètement parmi la foule. La plupart des habitants du village alentour sont des Tibétains venus se réfugier ici après avoir fui la Chine suite au soulèvement de 1959. Bodnath est ainsi l’un des rares endroits au monde où la culture tibétaine est accessible et peut s’exprimer librement. Dans les rues adjacentes foisonnent les monastères, dont certains accueillent des étudiants étrangers. Il n’est donc pas inhabituel de croiser un Occidental en habits de moine ! Le dédale de venelles regorge aussi de petits commerces où négocier le prix d’un mala, un chapelet bouddhiste, et autres menus souvenirs.

Le plus Comptoir des Voyages

Se familiariser avec la vie quotidienne des nonnes bouddhistes. 

Nous on adore

Faire le tour du stupa de Bodnath en faisant tourner les centaines de moulins, restauré grâce aux dons de bouddhistes du monde entier.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.