Pompéï et Herculanum

12/08/2014

Depuis le 24 août de l’an 79, date de l’éruption du Vésuve, qui raya presque instantanément de la carte les villes de Pompéi et d’Herculanum, la vie a repris son cours au pied de l’illustre volcan toujours en activité…

La Circumvesuviana, sorte de RER qui relie Naples à Sorrente, s’arrête en gare d’“Ercolano Scavi“ puis à celle de “Pompei Scavi -Villa Misteri“. Ces deux villes de banlieue, laides et gangrénées par la Camorra, abritent deux sites archéologiques majeurs pour la connaissance de l’Antiquité. La banalité côtoyant l’extraordinaire. C’est l’une des raisons de la dégradation de Pompéi, qui par manque de moyens, a connu plusieurs éboulements ces dernières années.

La bonne nouvelle c’est que sur les 66 hectares du site, seuls 12 sont ouverts à la visite, il reste donc beaucoup de trésors à excaver… Plus proche de Naples et plus petite, la cité d’Hercule était une station balnéaire pour Romains huppés. Les édifices y sont mieux conservés qu’à Pompéi, à l’image de la villa des Papyrus (on y a retrouvé des milliers de papyrus carbonisés) qui appartenait au beau-père de Jules César.

A Pompéi, les rues cabossées par des roues des chars nous disent qu’il s’agissait d’une ville peuplée et animée, les belles mosaïques et les peintures murales des villas nous disent aussi le raffinement de l’époque.

Parmi les incontournables, ne manquez pas le Forum, longue place piétonnière qui abritait les principaux monuments publics de la cité, les thermes de Stabies, les mieux conservées de Pompéi… sans oublier le Lupanare, dans une rue discrète à côté des thermes.

Le plus Comptoir des Voyages

La visite de Pompéi et d’Herculanum avec un guide privé francophone pour tous ceux qui s’intéressent de près à la civilisation antique.

Nous on adore

Découvrir en 3D le forum plein de vie, les rues animées, le bruit des chars sur les pavés romains… Pompéi avant l’explosion du Vésuve au Museo archeologico virtuale d’Herculanum. 

Retour haut