Nos petits secrets dans les Pouilles, en Calabre et dans le Basilicate

05/08/2014

LE PARC NATIONAL DU GARGANO 

D’une superficie de 120 000 hectares, le Parc National du Gargano est une région à part entière. Situé au nord des Pouilles, ce parc gigantesque s’étend sur un promontoire rocheux qui se termine par d’impressionnantes falaises de calcaire blanc, percées d’arches majestueuses. Entre le village de Mattinata dans les Pouilles et le joli port de Vieste, les plages sont divines et souvent bondées. La mer, particulièrement claire, invite au snorkeling tandis que la splendide forêt Umbra, l’une des rares forêts primaires d’Italie, se prête aux balades à pied ou à vélo.

LES ÎLES TREMITI 

Iles monastiques transformées en bagne sous Mussolini, les Tremiti sont un paradis presque sauvage hors saison. Formé de trois îles, San Nicola, San Domino et Capraia, cet archipel miniature abrite une faune sous-marine d’une richesse inouïe. Sur l’île de San Domino, la côte est trouée de grottes, anciens repaires de pirates. Sur terre, les pins sont innombrables, d’un vert sombre qui contraste avec les dégradés turquoise de l’Adriatique. Entre deux bains, faites un tour à l’abbaye de Santa Maria a Mare sur San Nicola, pour admirer ses belles mosaïques médiévales.

LE VILLAGE D’OSTUNI 

Entre Maghreb et Cyclades, la petite ville d’Ostuni charme par sa blancheur étincelante. L’arrivée sur la citadelle, véritable mirage immaculé au milieu des champs d’oliviers, est particulièrement suggestive. Perchée sur trois collines, cette ville antique de l’époque messapienne fait partie des visites incontournables d’un voyage dans les Pouilles. L’idéal est de se perdre dans son dédale de ruelles, en profitant, au détour d’une rue, des panoramas qui s’ouvrent sur l’Adriatique. Dominant la ville, la cathédrale, édifiée au XVe siècle, mérite une halte pour sa belle façade gothique.

LES CHÂTEAUX DES POUILLES 

Le plus célèbre est Castel del Monte, impressionnante forteresse perchée sur sa colline, au cœur du plateau des Murges. Construit par Frédéric II de Hohenstaufen, grand amateur de châteaux, Castel del Monte est classé Unesco. Tout y est fait “sur base 8“, l’octogone étant une figure intermédiaire entre le carré (symbole de la terre) et le cercle (symbole de l’infinité du ciel) : l’édifice est de forme octogonale, ses huit tours aussi, on a 8 pièces par étage, etc. Lorsqu’on se trouve dans la cour intérieure, les hautes murailles donnent l’impression de se trouver dans un puits, symbole de la connaissance au Moyen-Âge. Non loin de là, l’empereur italophile avait également fait reconstruire le château de Gioa del Colle. A Bari, le Castello Svevo vaut le détour, tout comme les châteaux de Barletta et de Trani ou encore le palais de Troia.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.