Géographie et environnement

19/07/2014

GÉOGRAPHIE

L'Italie est un territoire jeune qui a vu le jour même temps que les Alpes. Son activité volcanique et sismique est importante  avec 4 volcans actifs : le Vésuve à Naples, l’Etna en Sicile, le Vulcano et le Stromboli sur les îles Eoliennes. Entourée par les mers Adriatique, Ionienne et Méditerranée, le Bel Paese possède près de 7500 km de côtes. A l’intérieur, montagnes et collines composent les principaux paysages italiens avec de magnifiques vallées. Epine dorsale du pays, les Apennins culminent dans les Abruzzes (Gran Sasso, 2 914 mètres). La péninsule possède peu de plaines, excepté la plaine du Pô et de petites plaines sur le versant adriatique, dans les Marches puis dans les Pouilles. Le versant tyrrhénien est plus large et plus varié. Dans toute la péninsule mais surtout dans le Sud, des poussées tectoniques encore actives ont déformé les terrains. À l'extrémité de la Calabre, la superposition des niveaux marins témoigne de l'ampleur de ces mouvements. L’instabilité tectonique de la péninsule est un danger majeur pour sa population comme en témoigne le récent tremblement de terre de l’Aquila et sur l'île d'Ischia.

FAUNE

Dans l'Italie du Sud, les oiseaux migrateurs et marins sont nombreux. On observe beaucoup de mouettes, des oies et des canards sauvages. Les rossignols, les hérons et plusieurs espèces de rapaces sont courants. Les petits mammifères comme le hérisson, l’écureuil, le furet, la belette ou le renard sont très présents. Sur le sommet des Apennins, on peut apercevoir d’imposants porcs-épics. Le parc national des Abruzzes abrite une centaine de loups gris et des ours ainsi que des cerfs et des cabris. En Basilicate, on trouve une espèce rare de cigogne noire. Au large des côtes calabraises, il n’est pas rare d’apercevoir des dauphins.

FLORE

Au sud de la péninsule, on trouve peu de forêts excepté quelques bois de pins maritimes. Les chênes verts, les chênes-lièges et les pins parasols sont les arbres emblématiques de ces régions méditerranéennes avec l'eucalyptus, le myrte, le cyprès et différentes espèces de cactus. Les paysages de garrigue et de maquis sont très similaires à ceux de la Corse. Sur les contreforts des Apennins, les principales cultures sont la vigne, les oliviers et les amandiers. L'olivier, le pistachier, l'oranger et le citronnier, la vigne sont communs à tout le littoral italien tandis que le jujubier, le dattier, et le figuier soulignent la proximité de l'Italie du Sud avec l'Afrique du Nord.

ENVIRONNEMENT

Malgré l’instauration du tri sélectif dans presque toutes les régions du sud de la péninsule, l’écologie reste un point noir, notamment dans le secteur des ordures en Campanie. Infiltrés depuis le milieu des années 90 dans le conseil municipal de Naples, les camorristes ont réussi à obtenir l’adjudication des marchés publics de la ville pour l’enlèvement et le retraitement des déchets, plus rentable que le trafic de drogue grâce aux aides européennes. En 2008, le système s’effondre et la population se retrouve désemparée face aux tas d’ordures qui s’amoncèlent dans les rues de Naples. La multiplication de dépotoirs sauvages dans la campagne autour de Naples est tout aussi préoccupante. Plusieurs terrains et nappes phréatiques ont été contaminés par des déchets toxiques générant un taux de cancer sans précédant dans certains villages de Campanie. Le problème n’a été que partiellement réglé par l’instauration de nouvelles décharges légales et d’incinérateurs. La Camorra continue de faire main basse sur les marchés publics énergétiques. En témoigne un récent scandale concernant la construction d’un parc éolien. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.