Nos coups de cœur dans le sud de la Namibie

25/07/2013

La rivière orange

C’est en l’honneur de Guillaume V d’Orange que les colons hollandais baptisèrent cette rivière australe, très intéressante pour les amateurs de rafting et de canoë !  Long de 1 860 km, il est considéré comme le plus long de l’Afrique australe qu’il traverse d’est en ouest. Servant de frontière naturelle entre la Namibie et l’Afrique du Sud, il franchit les derniers kilomètres avant de rejoindre l’océan dans un réseau de gorges et de paysages majestueux. Les amateurs pourront suivre son cours en canoë, depuis Noordoewer.

Le parc de Kgalagadi

Passer une nuit dans un rest camp du parc de Kgalagadi, c’est s’immerger dans un milieu désertique rare, au milieu des dunes rouges et voluptueuses. Animal symbole d’un biotope particulier, le gemsbok donna son nom à un premier parc naturel créé en 1937, le Kalahari Gemsbok Park. En 1999, le Botswana et l’Afrique du Sud réunirent deux parcs adjacents sous l’appellation de parc transfrontalier de Kgalagadi. Autre avancée notable : en 2002, les deux gouvernements ont restitué 60 000 hectares de terres au peuple San (Bochimans) et 30 000 hectares à l’ethnie Mier, vivant au sud du parc. Le mot Kalahari, qui dérive du bantou Kgalagadi traduisible par "pays de la soif", désigne une aire de dunes rouges qui se seraient formées il y a des milliers d’années à la faveur de vents violents.  Une halte dans cet univers si singulier et si rare, est une étape incontournable d'un voyage en Namibie. Passez une nuit dans un rest camp pour apprécier, à la lueur des étoiles, les douces courbes des dunes. 

Le Namib Rand

À Namib Rand, il est possible de partir en randos de 2-3 jours au cœur du désert, avec nuits en bivouac… à la découverte des granits, sables oranges, kopjes et des animaux. De son nom complet, la Namib Rand Nature Reserve témoigne d’une reconversion intelligente et respectueuse de l’environnement. Ses terres, autrefois surexploitées pour l’élevage, sont aujourd’hui entièrement libres de toute exploitation. Sur les 140 000 hectares de dunes de sable orangé, de granits érodés en boules, de kopjes, de savane, la nature endémique reprend ses droits. Oiseaux, mammifères ongulés, reptiles sont facilement observables. À proximité de la réserve, le Tok Tokkie Trails vous propose des randonnées de 2 ou 3 jours au cœur du désert avec bivouac à la belle étoile.

La piste D707

La piste D707, sur 130 km entre le Namib et le Tiras-Berge, rassemble un grand nombre de paysages caractéristiques de la Namibie. Une vraie scenic road ! Montagnes, plaines arasées, failles et espaces dunaires s’y succèdent dans un étourdissant raccourci de tous les paysages caractéristiques de la Namibie. Prenez votre temps pour rejoindre depuis cette piste mythique, les grands sites du Namib. Vous trouverez facilement des hébergements, rest camps et fermes d’hôtes dans de splendides décors naturels.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.