Nos coups de cœur dans le centre et sur la côte namibienne

31/07/2013

Le Skeleton Coast Park

Patrouillée par les chacals à chabraque en quête de proies, tenant son nom des épaves de bateaux échoués, la Skeleton Coast s’étend entre océan glacé et sable brûlant. Étendue désertique sur les rives de l’océan Atlantique, la côte des Squelettes ou Skeleton Coast serait le plus grand cimetière maritime du monde. Cette étroite bande de sable sépare deux mondes hostiles : l’océan et le désert du Namib. Eaux glacées contre terre brûlante. Zone protégée depuis 1971, le parc national est en grande partie fermé au public. Vous sillonnerez dans la zone Sud entre dunes de sables, plaine de graviers, bancs de sel durci et collines. Le site est très prisé par les pêcheurs et par les randonneurs qui remontent la rivière Ugab. Rendez-vous à Cape Cross où vit une impressionnante colonie de phoques à fourrure.

La vallée de la Lune

Au sud de Walvis Bay, dans le parc de Namib-Naukluft se trouve un territoire tellement étrange, rocailleux et inhospitalier, qu’il a été nommé vallée de la Lune ou Moon Vlei. C’est une terre malmenée par les tracés capricieux d’une rivière aujourd’hui disparue, la Swakop. Elle a patiemment cisaillé, découpé, tranché dans la roche meuble, ne laissant en relief que les arêtes vives des dolérites noires. Rien ne vient adoucir cette succession chaotique de collines inégales couvertes d’une poussière blanchâtre propice aux mirages. Un spectacle réellement hallucinant à perte de vue…  

Omaruru et ses vignobles

Omaruru est célèbre pour sa production viticole Au carrefour de plusieurs routes touristiques et commerciales, Omaruru fut l’un des lieux les plus prisés au XIXe siècle pour les safaris en Namibie. Si la faune sauvage a disparu, le bétail, lui, a prospéré. Omaruru signifierait d’ailleurs "lait caillé amer", le lait des vaches prenant une amertume singulière quand elles broutent les feuilles d’un certain buisson. Amertume qu’on ne trouve en aucun cas dans le vin produit au domaine de Kristall Kellerei, dont le vignoble a été créé en 1990. Le cépage résistant de Colombard  donnent un vin blanc sec et légèrement fumé. Un délice en fin de journée après la visite des vignes.

Le centre de réhabilitation des guépards

Dans la réserve d’Okonjima, la fondation Africat a été créée pour la conservation de certains félins d’Afrique dont les guépards et les léopards de Namibie. La baisse dramatique de leurs effectifs n’est pas seulement la conséquence des excès du braconnage. Elle est également due à une réduction drastique de leur espace naturel désormais dédié à l’élevage (ce qui représente des milliers d’hectares…), et donc de leurs terrains de chasse, les conduisant à la consanguinité, ce qui fragilise les espèces. L’Africat indemnise les fermiers pour le bétail perdu, veille au destin des félins orphelins et réhabilite  ceux qui ont grandi en captivité. Elle associe recherche, éducation et sensibilisation aux populations. À Okonjima, la fondation dispose d’un lodge et d’une réserve où vous pourrez observer de très près ces animaux, si discrets dans la nature sauvage.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.