Le parc d'Etosha

09/08/2013

Une végétation clairsemée et un paysage sans relief permettent des conditions d’observation exceptionnelles. La beauté singulière de l’une des plus grandes réserves animalières du monde se dévoile au petit matin et au crépuscule quand les animaux viennent s’abreuver aux plans d’eau. Un réseau de pistes bien entretenues, dont une route panoramique de 32 kilomètres, sillonne les quelques 22 000 km2 de la réserve, reliant entre eux les rest camps, sites de ravitaillement et d’hébergement.

Au cœur de la réserve, le pan, un immense lac salé asséché de 5 000 km2, forme aujourd’hui une vaste dépression d’argile blanchâtre et lumineuse qui a donné son nom à la réserve car Etosha peut être traduit par "vaste plan d’eau à sec". Brièvement recouvert d'eau à la saison des pluies, ce pan est alors investi par des milliers de flamands roses et de grues couronnées.

La savane qui l'enserre est composée principalement de mopanes, d’acacias et d’arbustes à fleurs qui donnent du relief au paysage désertique. Leurs graciles silhouettes se couvrent de fleurs aux couleurs vives de décembre à mars, transformant le désert en une mosaïque multicolore. Sans oublier les moringas, des arbres proches du baobab, qui peuplent l'étrange forêt hantée.

Côté faune, les 114 espèces de mammifères, 340 d’oiseaux, 110 de reptiles occupent le territoire dans une parfaite harmonie. Parmi les plus spectaculaires à découvrir lors d'un safari en Namibie : les rhinocéros noirs et blancs, les éléphants, les lions, les impalas à face noire, les zèbres de Burchell, les steenboks, les dik-diks, les élands du Cap, les chacals à chabraque.

Pour une observation nocturne des animaux du parc lors d'un safari, les points d'eau sont des lieux parfaits. Il en existe plus d’une trentaine, chacun ayant son caractère et son biotope propres. Okaukuejo est réputé pour ses troupeaux d’éléphants, springboks, zèbres, girafes, les très rares rhinocéros noirs. Richfontein et Fisher’s Pan sont appréciés des oiseaux. À Namutoni, où la végétation est plus dense, on peut observer l’élégante ondulation des troupeaux de girafes, la noblesse des koudous et avec un peu de chance, le ballet gracile des dik-diks. Le rest camp d’Halali vous permettra de vivre au plus près des animaux sauvages. Au point d’eau de Moringa éclairé de nuit, s’abreuvent des troupeaux de grands mammifères et des lions tandis qu’au point d’eau de Great Okevi, vous pourrez, grâce à une veille prudente, observer les guépards solitaires. La partie ouest du parc est réservée aux chercheurs, vétérinaires et écologistes des parcs nationaux.

Le plus Comptoir des Voyages

Nos conseils avisés pour choisir votre rest camp idéal.

Nous on adore

Entrer à Etosha par la Galton Gate, récemment ouverte au public et moins fréquentée que l'Anderson Gate en haute saison.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.