Le Damaraland

08/08/2013

Issues d’un lointain passé volcanique, les montagnes du Brandberg culminant avec le Königstein à 2 573 mètres, défient la platitude des plaines arides. Ici et là, les falaises rougeoyantes d’immenses plateaux bornent l’horizon. Enfin, comme jetés au hasard, tuyaux d’orgues (à Organ Pipes), blocs de basaltes multicolores, schistes acérés forment un fouillis pierreux digne de la Monument Valley.

Dans ce paysage singulier, les plaines mènent une lutte incessante contre la sécheresse et le soleil implacable. La végétation s’accroche aux lits sablonneux de sources d’eau éphémères où vient se nourrir et s’abreuver une faune sauvage circulant en toute liberté. Dans les espaces les plus hostiles, pousse une flore étonnamment bien adaptée : euphorbe damara, arbre bouteille, acacia de Brandberg fleurissent spontanément aux premières averses de la saison des pluies.  La forêt pétrifiée de Khorixas témoigne d’un climat jadis plus clément. Il n’en demeure aujourd’hui que de spectaculaires troncs silicifiés vieux de 260 millions d’années !

À l’histoire naturelle se greffe l’histoire humaine de cette région, berceau de l’ethnie de chasseur-cueilleurs San qui occupa le site il y a près de 6 000 ans. À Twyfelfontein, premier site namibien inscrit par l’Unesco sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité, des milliers de pétroglyphes et de peintures du Néolithique attestent d’une culture raffinée, riche en symboles : constellations du Sud, animaux sans têtes, autruches quadricéphales, lion pourvu d’une main capturant une girafe…

Le plus Comptoir des Voyages

Découvrir les secrets du ciel étoilé avec un guide lors d’un stargazing.

Nous on adore

Partir en 4x4 à la recherche des éléphants du désert !

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.