20/03/2018

C'est tout au bout des fameuses bouches de Kotor – surnommées le plus grand fjord d'Europe méridionale – que rayonne le charmant village côtier de Kotor. Son histoire est particulièrement riche : d’abord conquis par les Grecs au VIIe siècle avant J.-C., Kotor fut successivement sous domination vénitienne, ottomane et même napoléonienne !

Les fortifications hautes de plus de vingt mètres qui cernent le village datent du VIe siècle. Bâties pour protéger l’empereur byzantin Justinien le Grand des invasions perses ou slaves, elles ajoutent au charme du village et lui permettent de garder son style bien particulier où des palais vénitiens côtoient des églises médiévales et un bon nombre de petits musées. À propos, faites une petite halte au musée Maritime, un étonnant musée qui, dans un palais baroque, raconte l'histoire des marins de la région depuis le XVIe siècle jusqu'à nos jours.

En sortant, dirigez-vous vers la charmante Place d’Armes. En regardant les passants et la vie autour de vous, arrêtez-vous pour une pause café ou gastronomique. Kotor est en effet aussi connu pour ses bonnes adresses de cuisine monténégrine traditionnelle. Essayez le Galion pour ses poissons et fruits de mer, ou le plus rustique et abordable Restaurant Cesarica où les locaux se régalent autant que les touristes. Sachez également que Kotor est la ville des chats ! On en voit déambuler partout. Mais ne vous inquiétez pas pour autant. Ils ne sont pas errants. Même s'ils semblent vivre dans la rue ou où bon leur semble, les habitants de Kotor s'en occupent avec attention. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.