Où partir au Mexique ?

À côté des sites archéologiques mayas mondialement célèbres, le Mexique recèle des villes coloniales magnifiquement conservées sans oublier une nature très variée entre déserts arides, forêts tropicales et plages de sable immaculé.

Les grands sites mayas du Mexique

Jusqu’à l’arrivée des Espagnols, la civilisation maya domina l'Amérique centrale grâce à ses élites guerrières et religieuses, mais aussi à son écriture dont le déchiffrement a pris près de deux siècles ! La plupart des grands sites mayas du Mexique se trouvent au Yucatán : Chichen Itza, Tulum, Calakmul… Au Chiapas, vous serez fasciné par les temples de Palenque immergés dans la jungle et près de Mexico, par la ville de Teotihuacan. Notre conseil : pour visiter ces joyaux, levez-vous tôt et arrivez à l’ouverture. Vous aurez les temples (presque) pour vous seuls et une magnifique lumière.

Villes coloniales du Mexique

Bâties au moment de la Conquista, entre le XVIe et le XVIIe siècle, les villes coloniales du Mexique se trouvent souvent à l’emplacement d’anciennes cités indiennes. Vous serez sous le charme des rues pavées et des bâtisses colorées de San Cristobal de Las Casas ou d’Oaxaca, villes marquées d’une forte identité indienne. À San Miguel de Allende et à Guanajuato, la beauté des églises et l’opulence des demeures coloniales vous éblouiront. Ces villes, berceau de la révolution mexicaine, sont au cœur de l’histoire moderne du pays.

Le Mexique côté nature

Ce pays de contraste alterne jungles brumeuses au Chiapas, avec la mystérieuse Selva Lacandona, immenses déserts de cactus à la frontière nord-américaine, cenotes translucides dans la péninsule du Yucatán, plages de sable blanc et fonds marins exceptionnels sur la riviera Maya. On aime aussi l’étonnante Laguna Bacalar perdue dans la jungle, les eaux turquoise d'Agua Azul et l'impressionnante cascade de Misol Ha.

Plongez dans le Mexique côté nature

Mexico, un concentré de Mexique

C'est l'une des capitales les plus peuplées du monde et un concentré de Mexique. Fondée par les Aztèques sous le nom de Tenochtitlán, Mexico recèle quelques joyaux précolombiens. Devenue capitale de la Nouvelle-Espagne au XVIe siècle, la ville est rasée et rebâtie. Son plan en damier, sa cathédrale et son Palais des Beaux-Arts racontent cette période coloniale. Côte nature, les canaux de Xochimilco, classés réserve écologique, ont beaucoup souffert de la pollution. Pour une échappée verte, on leur préférera la forêt de Chapultepec.

Retour haut