Le site archéologique de Palenque

20/09/2014

Les Mayas s’établirent dans cet éden luxuriant au Ier siècle avant J.-C., la petite cité de province ne devenant la capitale régionale qu’à partir du VIIe siècle. Suite à son brusque déclin quatre cents ans plus tard, la ville disparut sous la végétation tropicale. C’est ainsi, noyée dans les arbres et les lianes, que le père de Solis la découvrit en 1735. Première cité antique des Mayas révélée à l’Occident, Palenque sort petit à petit de sa gangue de verdure entre 1786 et 1955.

L’ancienne cité maya joue à la perfection sur les effets que ménage la topographie naturelle. Située sur un piémont de l’Altiplano du Chiapas, elle s’étage sur trois niveaux. Ses temples surmontant les pyramides, plus aériens et couverts d’une sculpture modelée en stuc se distinguent de ceux retrouvés sur les autres sites mayas. La sophistication et le mystère qui s’en dégagent sont restés intacts.

Du majestueux et monumental temple des Inscriptions aux évocations mythologiques retrouvées dans l’architecture du groupe de la Cruz, tout ici rappelle la puissance de la spiritualité pour cette civilisation.

Des écritures courantes à cette époque, celle des Mayas était sans doute la plus élaborée. Illustrative, explicite, elle pouvait transcrire un récit et ses étapes, un concept ou une situation. Il semble que les meilleurs scribes aient participé à l’ornementation de Palenque permettant aujourd’hui d’en raconter l’histoire.

Visitez le site maya de Palenque, lové dans un parc naturel, avec au centre du site, la belle Pyramide des Inscriptions qui s’élève sur 8 niveaux, le Palais du Gouverneur, les Temples de la Croix, la croix symbolisant l’arbre de vie.

Dans le musée du site qui rassemble dalles sculptées et glyphes, dont certains ne sont pas encore déchiffrés. Les figurines en terre cuite qui peuplent ces ruines constituent l’un des trésors discrets du site, on peut voir des gravures, un trône sculpté et une reproduction du couvercle du sarcophage du roi Pakal. 

Le plus Comptoir des Voyages

Une excursion pour découvrir les splendides cascades émeraudes d’Agua Azul, de MIsol-Ha et d’Agua Clara et s’y baigner.

Nous on adore

Manger des tacos à Zinacantan.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.