Nos petits secrets sur la côte marocaine

13/06/2017

MASSA

L’Anti-Atlas, côté Atlantique, déroule des kilomètres de plages de sable et de dunes mouvantes. Outre des villages de caractère comme Tiznit, le littoral abrite le parc national de Souss Massa, du nom de l’oued qui trouve ici son estuaire. Eaux salines et eaux douces mêlées créent un biotope d’une grande diversité. De nombreux oiseaux sédentaires ou migrateurs peuplent les roselières dont le rarissime ibis chauve. Pour les observer, vous pouvez faire une halte sur place d’une ou deux nuits.

OUALIDIA

Station balnéaire modeste entre El Jadida et Essaouira, Oualidia naît en 1634 quand le sultan El-Oualid édifie la kasbah. Mais ce patrimoine vaut moins que sa plage et sa lagune où la baignade est sans danger. L’activité ostréicole qui a fait sa renommée a débuté dans les années 1950 par l’introduction de Marennes-Oléron. Les parcs à huîtres se sont depuis agrandis et répondent bien sûr aux normes sanitaires européennes. La visite du parc ostréicole et la dégustation de ses fruits s’imposent au coucher du soleil, lui aussi réputé et délicieux… pour les yeux !

EL JADIDA

À proximité de Casablanca, El Jadida respire la nostalgie d’un temps révolu ! Les navigateurs portugais s’y sont fixés en 1502, établissant d’abord un fortin puis un comptoir, un port enfin. Il Et il devient une escale pour les voiliers en partance pour les Indes et l’Amérique. Cette période faste s’achève brutalement par le départ forcé des habitants portugais et la destruction de la ville en 1769. Sa renaissance a lieu au XIXe siècle. Aujourd’hui ville tranquille pourvue d’une jolie médina, d’une citerne portugaise spectaculaire et de remparts majestueux, elle possède un charme certain.

LE PARADIS PLAGE

Découvrez cet hébergement dédié au bien-être et à la remise en forme qui propose toute une panoplie d’activités : yoga, surf… Le Paradis Plage est judicieusement situé à Taghazout, un village de pêcheur et spot des surfeurs. À Paradise Valley (nom directement importé de Californie !), un oued a creusé une succession de piscines naturelles encloses dans des cirques de roches rouges. Les amateurs d’émotions fortes y pratiquent le cliff jumping (saut depuis une falaise). Tout autour, la forêt et les montagnes sont comme autant d’invites à la promenade ou à la randonnée. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.