L'Anti-Atlas

06/06/2017

Patrie des tribus berbères chleuhs, la chaîne montagneuse longe l’océan Atlantique constituant une frontière entre les villes balnéaires et le Sahara. Ici comme ailleurs, les massifs imbriqués recueillent les eaux et donnent vie à de nombreuses petites cités qui furent prospères. Taroudannt au nord d’Agadir s’enorgueillit d’être l’ancienne capitale de la dynastie des Saadiens au XVIe s.

Elle conserve de son glorieux passé de belles murailles d’enceinte, un centre historique charmant (place Al-Alaouyine), des tanneries et un souk berbère renommé (cuir, poterie, bijoux en argent). Tout autour, les champs d’arganiers et les cultures en terrasses alternent avec les villages de pierre sèche ramassés sur eux-mêmes. Il arrive que les steppes d’alfas et d’armoises verdissent les pentes de l’Anti-Atlas, mais son caractère rude demeure bien visible sur la route de Taroudannt à Akka.

Enserrée entre deux escarpements rocheux, Talouine cultive un safran délicat, à la fois plante médicinale et teinture. Il faut 100 000 fleurs dont on recueille le stigmate pour produire un kilo de safran !

A 1 200 m d’altitude, Tafraoute se niche dans un cirque de roches granitiques. Ses amandiers fleuris ne sont pas la seule attraction. Il faut aussi mentionner le lac asséché de Maader, la fertile vallée des Ameln et ses 26 villages berbères (Afella-Waday), le djebel Leskt dont on peut réaliser l’ascension depuis Taghdichte, le village fortifié de Tilouit ou encore les rochers peints en bleu par l’artiste contemporain Jean Vérame (Agar-Oudad).

Le plus Comptoir des Voyages

Dormir à Tafraoute pour contempler ses paysages composés de roches de granit et de villages rouges accrochés aux montagnes. 

Nous on adore

Se rendre au désert de sel de Tissint à proximité de Tata, à l’abri du tourisme de masse.

 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.