Votre valise pour Malte

24/05/2017

À emporter

Malte étant une île, le climat est très humide. L’été, il peut faire très chaud mais l’hiver, malgré les températures hautes, on peut avoir la sensation d’un froid saisissant aussi bien à l’extérieur qu’en intérieur car les lieux d’habitation sont mal équipés en chauffage.

L’été, il faut absolument s’équiper de crèmes solaires protectrices, chapeaux et lunettes de soleil, un petit gilet léger pour les soirées où il fait plus frisquet et porter des matières naturelles très légères comme le lin et le coton. À ne pas oublier : les anti-moustiques… mais aussi maillots de bain, palmes, masques et tuba pour pouvoir profiter des beaux paysages sous-marins même si sur place, vous n’aurez aucune difficulté à en trouver. Pour vos visites dans les églises, portez des vêtements avec manches et des pantalons longs mais certaines églises fournissent aussi de grands tissus pour se couvrir.

L’hiver, n’oubliez pas tout de même les lunettes de soleil car celui reste souvent présent. Toutefois, gardez de la place dans vos bagages pour un parapluie (les averses sont abondantes), une veste bien chaude ou un coupe-vent pour vous protéger du vent et de l’humidité.

Indispensable en toute saison : l’adaptateur électrique.

À rapporter

Vous trouverez à la Valette, à Mdina et aussi à Rabat des bijouteries artisanales avec notamment de belles pièces fabriquées en fil d’or ou d’argent. D’autres bijouteries vendent également des bijoux anciens, notamment en or. Vous pouvez aussi trouver de beaux objets en verre soufflé aux couleurs translucides qui rappellent celles de la mer, de la pierre maltaise que l’on trouve dans les boutiques spécialisés mais que l’on peut aussi les acheter directement sur les carrières, notamment dans le village artisanal de Ta’ Qali, près de Mdina. On peut aussi trouver des jolies pièces en dentelle, on croise à Gozo encore des dames qui les fabriques sur le pas de leur porte.

Pour ce qui est des produits alimentaires, on trouve bien sûr du miel qui a donné à Malte son surnom, du gros sel, des confitures de figues de barbarie, des figues séchées aux épices et au laurier, des petites pâtisseries locales à base d’amande ou encore des galletti, de petits biscuits pour l’apéritif. On peut trouver aussi un choix restreint de bons vins locaux.

Pour ceux qui aiment chiner, jetez un coup d’œil chez les antiquaires à la Valette mais surtout, ne ratez pas la brocante/vide grenier qui a lieu tous les dimanches à Birgu, l’une des Trois Cités, près de la gare routière. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.