Sannat et le sud

24/05/2017

Dans le sud de l’île, posé sur un plateau, Ta' Sannat est un village rural connu pour la fabrication de la dentelle par des femmes qu’on peut voir travailler l’été assises sur le seuil de leurs portes. Comme dans les autres villages de Gozo, on peut apprécier l’architecture des maisons en pierre calcaire tendre et surtout les balcons travaillés avec des sculptures élaborées. Point central du village, l’église Sainte Marguerite abrite un retable de Stefano Eraldi, peintre maltais du XVIIe siècle.

En périphérie de Ta' Sannat, se trouvent plusieurs sites préhistoriques comme les ruines du temple de l’Imramma, la série de dolmens et des cart-ruts, ornières sculptés dans la roche. Aux alentours, on peut également voir des petites chapelles et les deux tours (Tal-Ħofra et Ta' Ġjammajr) érigées par les agriculteurs pour protéger leurs champs. Le village est aussi connu pour le site de Ta' Ċenċ et ses falaises impressionnantes, habitat naturel de nombreuses espèces de la faune et de la flore locale. Le printemps est la meilleure période pour voir le tapis d’orchidées sauvages, crocus et autres fleurs recouvrant les falaises.

À l’est du village s’étalent les champs en terrasse, typiques de la Méditerranée, et les anciennes carrières où la végétation a depuis repris ses droits. On peut admirer Wied Ħanzira, la vallée entre Ta' Sannat et Xewkija dont la route escarpée conduit à Mġarr ix-Xini, une jolie baie de galets. En reprenant la route traversant le village d’Għajsielem, on peut rejoindre le Fort Chambray construit par le Chevalier de Malte Jacques-François de Chambray, gouverneur de Gozo au XVIIe siècle pour protéger le port de Mġarr. Le Fort a été transformé en complexe touristique.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.