Rabat, Xaghra et Xewkija

24/05/2017

Avec une population d’environ 7 000 habitants, Rabat, appelée aussi Victoria, est la capitale de Gozo. En son centre, de sublimes églises baroques comme la basilique de Saint Georges, saint patron de la ville, sont à visiter. La place principale, it-Tokk, appelée aussi Pjazza Indipendenza où s’installe le marché tous les matins, est entourée de ruelles donnant sur d’autres petites places agrémentées de terrasses de cafés. Le récent musée Ħaġar, Heart of Gozo permet de se plonger au cœur de l’histoire de cette île. Pour une petite pause, les Jardins publics de Villa Rundle offrent un moment de tranquillité à l’ombre des ficus et des palmiers. Pour les amateurs d’art lyrique, les deux Opéras de Rabat proposent une belle programmation.

Par une rue bien pentue et en passant en dessous d’une grande porte voûtée, on accède à la Citadelle et ses fortifications, construites au XVIe siècle par les chevaliers, perchées sur une colline et dominant la capitale. Coffre à trésors baroques, les ruelles serpentées de la Citadelle abritent non seulement la Cathédrale de l’Assomption mais aussi le Palais de l’archevêque, la Chapelle de Saint Joseph, l’ancienne prison, le Cathedral Museum, le Museum of Archaeology, le Folklore Museum et le Gozo Nature Museum. La balade sur les remparts entourant la Citadelle offre une vue panoramique sur toute l’île de Gozo.


Connu pour son église rotonde construite au XXe siècle en plein centre, le vieux village de Xewkija se situe sur la route entre Mġarr et Rabat. Construite au XXe siècle et dédié à Saint Jean Baptiste, l’architecture et les décorations intérieures de cette église sont témoins du savoir-faire des artisans locaux. Entouré d’un paysage vallonné, face à Rabat, le village de Xagħra est perché sur une colline. Vous pourrez visiter le Moulin Ta’ Kola et le musée du jouet de Pomskizillous mais il ne faut surtout pas manquer les grottes naturelles de Xerri et de Ninu, cachées dans des maisons ordinaires, et la légendaire grotte de la nymphe Calypso. Pour compléter la découverte de la région, on ne manquera pas non plus la visite des temples mégalithiques de Ġgantija.

Retour haut