Marsalforn et Nadur

24/05/2017

Ancien port important protégé par les collines qui l’entourent, Marsalforn est aujourd’hui le lieu touristique le plus populaire de Gozo comme en témoignent les hôtels, restaurants, bars, écoles de plongée et autres infrastructures touristiques. Beaucoup de Maltais y ont leurs appartements de vacances. Ce développement et aménagement touristique ont malheureusement fait disparaître les belles demeures traditionnelles et la pêche est devenue une activité périphérique. La petite plage de sable et galets et une côte rocailleuse avec des lieux adaptés à la baignade attirent beaucoup de monde l’été et la vie de Marsalforn reprend son souffle durant l’hiver lorsque les appartements se vident laissant la place au calme. L’expansion urbaine sur le coté ouest nous amène jusqu’à deux autres petites baies, Qbajjar et à Xwejni qui est sculptée dans la côte calcaire. En s’éloignant de Xwejni et en passant par les salines, une magnifique promenade s’élance le long de ce littoral rocailleux qui se transforme en falaises déchiquetées et pour récompense, Wied il-Għasri, une crique aux eaux émeraudes.

La route de la côte nord de Gozo est virée incontournable au milieu d’un patchwork de champs en terrasse sur les deux flancs d’une vallée fertile pour arriver, au fond, à Ramla l-ħamra, une plage rouge. Entourée de roseaux, Ramla Bay est sans doute la plus grande et la plus belle plage de l’île. Au milieu du sable rougeâtre, une statue blanche de la Vierge de l’espoir est érigée sur un socle rappelant la dévotion des habitants. Sur les deux côtés de la plage, on peut se balader pour rejoindre une côte plus rocheuse à la surface argileuse.

Au retour, étape à Nadur, le village perché sur une colline derrière Ramla Bay. La grande église dédiée à Saint Pierre et Saint Paul où on fête l’Imnarja (la fête deux saints le 29 juin) domine le village. Le Maritime Museum avec sa collection privée d’objets navals et la tour Kenuna avec son jardin botanique sont deux visites agréables à faire. Aux alentours de Nadur, on peut se poser sur les plages de San Blas et de Daħlet Qorrot, accessibles par des petites routes en méandres.

Retour haut