L’île de Comino

24/05/2017

Les 3,5 km2 de lîle de Comino sont aujourd’hui habités par une poignée de personnes dont un pêcheur/agriculteur et quelques employés de l’unique hôtel situé dans la baie de San Niklaw. Sans route, ni voiture, Comino baigne généralement dans le calme sauf…au Blue Lagoon, une merveille géologique où la couleur de l’eau limpide varie entre le turquoise et le vert émeraude. Ce coin de paradis attire chaque jour durant les mois d’été, une foule de Maltais et touristes arrivant en bateau. Les voiliers mouillent un peu plus loin car pour préserver les lieux, leur accès au lagon est interdit. Pour avoir un peu de paix et sérénité sur ce lieu paradisiaque, mieux vaut donc se lever de bonne heure ou opter pour les arrière-saisons, entre octobre et mai.

En faisant le tour de Comino en bateau, on peut admirer le littoral composé d‘îlots, de rochers, de baies, de petites criques et de falaises calcaires cachant des nombreuses grottes dont certaines ne sont accessibles uniquement par la mer. Durant les mois moins chauds, de jolies balades pour voir ces paysages rocailleux aux effluves de thym, de romarin et de cumin sont possibles grâce aux sentiers traversant Comino. À voir notamment : la Tour Sainte-Marie, construite au début du XVIIe siècle pour décourager pirates et corsaires, une chapelle surplombant la baie de Santa Marija construite au même siècle ou encore une ancienne caserne désaffectée datant du temps des chevaliers. La beauté sauvage et mystérieuse de cette île a servi de lieu de tournage à d’importants films étrangers, comme le Compte de Monte Cristo.


Ancien terrain de chasse au temps des chevaliers de l’Ordre de Saint-Jean, le terrain aride couvert de maquis et de garrigue est aujourd’hui une réserve naturelle, un sanctuaire animalier où vivent de nombreux lézards et où nichent des oiseaux migrateurs.

Retour haut