À bouquiner, visionner...

20/05/2017

À lire

Je t’ai vu pleurer d’Immanuel Mifsud

Premier roman maltais publié en France chez Gallimard avec une excellente traduction de Nadia Mifsud. À partir d’un carnet intime retrouvé, l’auteur aborde la relation avec un père et le fils à travers différentes générations. Un récit émouvant qui donne également un aperçu de l’histoire et la politique maltaise.

Ici arrivent les mouettes d’Adrian Grima

Deuxième édition d’un recueil de poèmes traduits en français par Elizabeth Grech. Ces poèmes font écho non à une introspection du poète : ses émotions, son émerveillement de la nature, ses réactions aux événements sociaux et politiques. Il se fait le porte-voix des personnes ayant subi des injustices.

Uncommon Malta and Gozo d’Emma Mattei et Jon Banthorpe

C’est un guide singulier comme son nom l’indique. Les éditeurs ont invité les habitants, qu’ils soient artistes ou opérateurs culturels, à partager les histoires et les lieux qu’ils aiment. On  part à la découverte de lieux intimes hors des sentiers battus, loin des clichés balnéaires. Le tout, illustré par de très belles photos.

Vanishing Valletta de David Pisani

Ce livre d’art nous invite à un voyage photographique noir et blanc dans les rues de la Valette et nous plonge dans un paysage architectural qui retrace l’histoire de la capitale. Les clichés résultent d’un travail réalisé durant 29 ans et rendent visible ce qui passe parfois inaperçu.

Passeport d’Antoine Cassar

Traduit en 11 langues, ce long poème est un hymne à l’hospitalité, à la libre circulation des femmes et des hommes. Traduit en français par Elizabeth Grech, ce poème a été adapté pour le théâtre en France. La performance a été produite par le Théâtre national de Sète.

Malta Ħanina de Daniel Rondeau

Ancien ambassadeur de France à Malte, l’auteur nous fait découvrir dans essai littéraire publié chez Grasset, les îles maltaises à travers son expérience nourrie de paysages méditerranéens, de références historiques, artistiques et religieuses.

Shooting Society : Documenting Contemporary Life in Malta de Carmel Borg et Raphael Vella

Cet ouvrage est un recueil de photographies et de textes d’une sélection de 80 auteurs (sociologues, anthropologues, philosophes et autres universitaires, journalistes, écrivains) et photographes qui donnent un aperçu de la société contemporaine maltaise avec ses multiples facettes identitaires et ses contradictions.

Undertow, poetics of displacement d’Elise Pisani et Virgina Monteforte

Une série d’interviews, photographies et collages réalisés par des migrants habitant Malte ou des Maltais devenus migrants eux-mêmes. À travers ces témoignages qui évoquent des allers et retours entre Malte, l’Europe, l’Afrique, l’Amérique et l’Asie, le thème de la migration évite tout sensationnalisme pour reprendre sa forme plus humaine, plus émotionnelle. 

Inside Skin de Zvezdan Reljič et Miriam Calleja

Un set de deux beaux livres, résultat d’un projet collaboratif entre une poète et un photographe. L’un est un recueil d’une trentaine de poésies autour du thème du corps intérieur et extérieur, l’autre une collection de trente photographies de nus.

À regarder

FILMS MALTAIS

Simshar (2014) de Rebecca Cremona

C'est le premier long-métrage maltais distribué en France. Il aborde des questions locales et à la fois globales avec finesse et dignité sans tomber dans le pathos : la pêche et la vie dure des pêcheurs avec tous ses dangers, mais aussi celle des migrants qui traversent la Méditerranée pour chercher une vie meilleure.

Kont Diġa (2012) de Karl Dingli et Sasha Sammut

Long-métrage maltais mettant en scène des acteurs maltais et filmé en V.O. avec sous-titrages. Une histoire d’un jeune homme qui revient sur son île après avoir longtemps vécu à l’étranger pour revivre l’île à travers une perspective différente, renouer avec ses racines… Le sort de la jeune diaspora maltaise, une réalité sociale contemporaine.

FILMS TOURNÉS À MALTE

Vue sur mer (2015) d’Angelina Jolie

Exclusivement tourné sur l’île de Gozo, ce film nous plonge avec finesse dans l’intimité tourmentée d’un couple fragilisé par les épreuves de la vie qui traverse et surmonte des souffrances profondes.

The Cut (2014) de Fatih Akin
Premier réalisateur allemand d’origine turque qui a eu l’audace de traiter le complexe génocide des Arméniens. Film bouleversant sur les atrocités que peuvent connaître certaines minorités.

Munich (2005) de Steven Spielberg
Film d’espionnage qui s’inspire de l’opération secrète organisée par le gouvernement israélien visant à éliminer les organisateurs palestiniens responsables de l’assassinat de onze athlètes israéliens pendant les Jeux Olympiques de Munich en 1972. Sans prendre partie, le réalisateur dénonce un conflit dépourvu de sens.

Popeye (1980) de Robert Altman
Film musical inspiré des personnages du dessin animé Popeye. Le décor construit pour le tournage est devenu aujourd’hui un parc d’attraction ouvert toute l’année.

Midnight Express (1978) d’Alan Parker
Tourné entièrement à Malte, notamment à la Valette et à Rabat, un autre grand classique du cinéma qui a reçu de nombreux prix dont l’Oscar de la meilleure musique de film.

Game of Thrones (2011), de David Benioff et D.B. Weiss
La première saison de cette série médiévale fantastique a été en partie tournée à Malte. L’île a servi de décor pour le territoire des Dothrakis et pour la capitale du Royaume des 7 couronnes. 

Troie (2004) de Wolfgang Petersen
Ce récit de l’Iliade revisité a été en très grande partie filmé à Malte, au Fort Ricasoli, lieu où ont aussi été tournés les films Gladiator et Hélène de Troie.

Le Comte de Monte Cristo (1998) de Josée Dayan
Adaptation télévisée du roman d’Alexandre Dumas en une mini-série de quatre épisodes.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.