Cape Maclear

23/03/2018

Posé sur la péninsule de Nankuma, aux longues plages de sable fin léchées par une eau cristalline, ponctuées de gros rochers de granit (non sans rappeler les Seychelles !), Cape Maclear charme d’emblée par son ambiance nonchalante. David Livingstone, qui a découvert l’endroit en 1861, s’y était d’ailleurs installé un temps, baptisant le village du nom de l’un de ses amis…

Bien que de nombreux lodges se soient implantés aux alentours du village, il a conservé toute son authenticité. Vous verrez des poissons sécher au soleil, des filets de pêche accrochés un peu partout et des enfants aux sourires espiègles courir dans les rues. L’animation est à son comble le matin mais plus le soleil monte dans le ciel, plus l’agitation cède le pas à une douce léthargie. Dès que la lumière baisse, les rues et les terrasses des bars s’éveillent. Le coucher de soleil est un moment magique à Cape Maclear. Vous serez ensorcelé par les couleurs chatoyantes dont se pare le lac, particulièrement photogénique avec ses dugouts (pirogues traditionnelles) qui se balancent paresseusement sur l’eau.

Les autres activités phares de Cape Maclear sont le snorkeling et la plongée. Le village est en effet la porte d’entrée vers le parc national du Lac Malawi, inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, pour son écosystème unique mais aussi pour la beauté de ses paysages avec ses eaux limpides et ses îles luxuriantes, l'escarpement de la vallée du Grand Rift en toile de fond. Des sorties en kayak ou en bateau permettent de rejoindre les plus beaux endroits du lac, notamment les îles en face de Cape Maclear, comme Domwe ou Mumbo. Leurs côtes rocheuses sont les meilleurs spots pour voir les fameux clichidés, appelés « Mbuna » par les locaux, ces poissons colorés qui rappellent ceux des mers tropicales. Sur les rives ou sur les îles, vous pourrez aussi observer des babouins, quelques hippopotames et de nombreux oiseaux.

Retour haut