Votre valise pour la Malaisie

23/12/2016

j’emporte…

La Malaisie se caractérise par un climat chaud et humide : privilégiez les matières naturelles et les tissus dits respirants. Choisissez de préférence des vêtements couvrants (chemises à manches longues, pantalons, jupes et robes longueur cheville…), utiles pour vous protéger des moustiques et indispensables pour visiter les édifices religieux. Prévoyez des chaussures faciles à retirer pour vous déchausser à l’entrée des temples et une veste imperméable, car les averses sont brèves mais violentes.

Conseil : Pour vos balades à vélo, prévoyez un petit sac à dos dans lequel vous glisserez le nécessaire pour la journée (eau, crème solaire, coupe-vent…).

Pour vos séjours sur la côte et dans les îles, un maillot de bain et le nécessaire pour bien vous protéger du soleil (lunettes, crème solaire haute protection et chapeau). S’il vous reste de la place dans vos bagages, des palmes, un masque et un tuba pour le snorkeling. Sinon, vous pourrez les louer sur place sans difficulté. N’oubliez pas un adaptateur et un lainage fin pour les transports et les bâtiments climatisés.

je rapporte…

L'artisanat local offre de beaux produits originaux. Pensez aux tissus Ikat, des tissus conçus selon une méthode traditionnelle, très graphiques et colorés, dont vous pourrez faire des coussins et des plaids. Vous pouvez aussi opter pour les Songket, un brocart de coton ou de soie tissée, tressé avec des fils dorés ou argentés, ou les batiks, généralement conçus à partir de soie sur laquelle de magnifiques dessins sont réalisés à la main.

Astuce : Sur place, achetez un sarong, que vous garderez sur vous et enfilerez pour visiter les temples ou après une baignade.

Si vous avez suffisamment de place dans votre valise, craquez pour les cerfs-volants de la région de Kota Bharu ou les objets en étain fabriqués dans l'État de Perak. Des îles Langkawi, du Gamat, une potion utilisée par les Malaisiens pour soigner tous les maux du quotidien. Pour les gourmets, du thé noir des Camerons Highlands ou du poivre Sarawak noir dont les notes résineuses et fruitées s’accordent particulièrement aux desserts. Plus surprenant, le chocolat au durian.

Retour haut