Quand partir en Malaisie ?

30/12/2016

le climat en Malaisie

Le climat de type équatorial de la Malaisie rime avec chaleur et humidité. Les précipitations, abondantes, prennent souvent la forme d’averses (chaudes !) qui se produisent en fin de journée. Il pleut davantage pendant les périodes de mousson. Celle du nord-est, de novembre à février, est la plus intense avec des fortes pluies sur la côte orientale et dans les provinces malaises de Bornéo ; celle du sud-ouest, l’été, est moins marquée mais s’accompagne de coups de vent dits « de Sumatra ». La température de l’air oscille entre 21° C et 32° C toute l’année, sauf dans les hautes terres (Cameron Highlands) où les nuits sont fraîches (16° C en moyenne), et celle de l’eau varie de 25° C à 29° C.

les points forts de chaque saison

au printemps

Le 15 avril, Malacca célèbre son statut de « ville historique » acquis en 1989 avec un extraordinaire spectacle de son et lumière. La saison des mangues bat son plein en avril et mai. Fin avril, la fête de Sabah mêle danse, musique et gastronomie, prélude aux célébrations des moissons. Au Sarawak, la grande fête des peuples Dayak commence le 31 mai au soir, date marquant la fin des récoltes du riz, et dure 3 jours.

en été

C’est l’été que l’on a le plus de chance d’admirer une rafflésie en fleur. Sur l’île de Penang et à Malacca, le Festival des bateaux-dragons met en scène des spectaculaires courses de pirogues entre juin et août. Chaque mois de juillet, George Town organise un festival culturel qui attire des pointures du monde entier et anime follement les rues de la ville. Près de Kuching, le Sarawak Cultural Village accueille chaque 2e semaine de juillet le Rainforest World Music Festival : 3 jours de musique ! En juillet, le Festival floral de Kuala Lumpur s’accompagne de courses de bateaux-dragons et de concours d’oiseaux chanteurs. 

en automne

Fin septembre, le Festival international des cerfs-volants de Bornéo se déroule à Bintulu : des démonstrations magiques ! L’automne est la saison du haze, une brume de fumée liée aux feux de forêt, créant d’étranges lumières. Exotique sous ces latitudes, Penang organise au mois d’octobre une Oktoberfest : bières allemandes, choucroute et saucisses au programme ! La Fête de la Mi Automne, également appelée fête des Gâteaux de Lune, du nom des friandises que l’on déguste à cette occasion, est la deuxième plus grande fête chinoise de l’année. 

en hiver

Le 1er décembre, Kuala Lumpur célèbre le carnaval Cuti-cuti avec des chorégraphies sur Merdeka Square qui rassemblent des milliers de participants. Avec le plein été, décembre est l’autre saison du durian, le fruit préféré des Asiatiques : on vous laisse tester et apprécier… ou pas. Au début du mois de janvier, le Water Festival de Langkawi (jeux de plages et sports nautiques) coïncide avec la Régate royale de Langkawi. En février, les fans de cerfs-volants se retrouvent aux Rencontres Internationales de Pasir Gudang, dans l’état de Johor.

notre agenda en Malaisie

Les fêtes malaises sont le gracieux cumul des fêtes malaise, chinoise, indienne et mêmes occidentale. La plupart suivent le calendrier lunaire et leur date varie d’une année à l’autre. Si celle-ci coïncide avec un jour chômé (dimanche ou vendredi selon les États), elles sont décalées au jour suivant.

Thaipusam : Fête hindoue, en janvier ou février, notamment à Batu Caves et aux chutes d'eau de Penang au cours de laquellese déroulent des rites de pénitence en l’honneur du dieu Muruga.

Nouvel an chinois : Fêté par l’ensemble de la minorité chinoise, c’est un événement spectaculaire (fin janvier / février) : pétards, défilés et danses de dragons.

Vesak : Le 12 mai, l’anniversaire, l’illumination et la mort de Bouddha sont célébrés par les Chinois bouddhistes à travers des processions mais aussi la libération d’oiseaux en cages, symboles des âmes captives.

Hari Raya Puasa : Cette fête marquant la fin du Ramadan est l’occasion de se faire inviter dans les maisons des fidèles musulmans.

Fête Nationale : Le 31 août à minuit marque la fête de l’indépendance de la Malaisie. Les cérémonies se déroulent le lendemain matin sur Dataran Merdeka, à Kuala Lumpur, avec moult parades et foule en liesse.

Deepavali : En automne, c’est l’une des fêtes hindoues les plus importantes du calendrier, célébrant la victoire du bien sur le mal. Les quartiers indiens sont ornés de guirlandes et de lampions et des petites lumières sont allumées sur les porches des maisons.

Fête des Fantômes affamés : Les Chinois de Malaisie offrent des repas à leurs ancêtres et profitent de l’occasion pour organiser des concerts et des opéras en plein air. Cette fête se déroule entre la fin du mois d’août et début septembre.

Noël : Les chrétiens de Malaisie – essentiellement d’origine chinoise ou tamoule - célèbrent Noël à l’occidentale, avec messe et réveillon, et les villes se parent de (faux) sapins géants : exotique en diable ! 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.