Peuples et institutions

16/12/2016

politique

Devenue indépendante dans le cadre du Commonwealth en 1957, la Malaisie est une monarchie fédérale parlementaire. Elle compte 13 États et 3 territoires fédéraux. À l’époque coloniale, 9 de ces États étaient des protectorats britanniques gouvernés par des souverains héréditaires, sultans ou rajahs, tandis que Melaka, Penang, Sabah et Sawarak étaient des colonies directement administrées.

Les institutions actuelles reflètent encore cette nuance : tous les 5 ans, les monarques traditionnels élisent un roi (l’un d’entre eux), lequel désigne ensuite les gouverneurs des anciennes colonies. C’est aussi le roi qui choisit le Premier ministre, généralement le chef de file du parti politique – ou de la coalition – qui a remporté les élections législatives.

Le pouvoir législatif est pour sa part partagé entre les assemblées des différents États, élues au suffrage universel (sauf à Sabah), et le Parlement fédéral constitué d’une Chambre des représentants, également élus au suffrage universel, et d’un Sénat dont les membres sont élus par les États ou nommés par le roi. La Malaisie est membre de l’ASEAN (Association des Nations d’Asie du Sud-Est) depuis sa création en 1967.

économie

 

  • Croissance : 4 %
  • Taux de chômage : 3,4 %
  • Taux d’inflation : 2 %
  • Principaux clients : Singapour, Chine, Japon
  • Points forts : huile de palme, pétrole, électronique

 

Sources : France Diplomatie

La Malaisie est la troisième économie de l’ASEAN, reposant largement sur des ressources abondantes en hydrocarbures. Le pays est le second producteur de pétrole brut en Asie du Sud-Est, après l’Indonésie, et le second exportateur de gaz naturel de la planète, derrière le Qatar. L’agriculture et les services (notamment financiers) sont d’autres secteurs dynamiques qui se greffent sur un tissu industriel solide. L’étain et le caoutchouc, qui étaient des piliers de l’économie avant l’indépendance, ont perdu de leur importance au profit des produits manufacturés, notamment électroniques. La Malaisie reste le 3e producteur d’hévéa au monde et le premier exportateur d’huile de palme.

Prolongeant le New Economic Model présenté en 2010 qui visait à doubler le revenu par habitant d’ici 2020, le 11e plan quinquennal (2016-2020) se concentre sur le développement de la classe moyenne, des transports publics, de la productivité et de l’innovation en dépit des défis que représentent l’affaiblissement de la monnaie vis-à-vis du dollar US, la baisse des prix du pétrole et le ralentissement de la croissance chinoise. La Malaisie est l’un des « dragons d’Asie » et attire de nombreux capitaux étrangers.

peuples

Résultat d’un brassage ethnique, la population malaisienne forme un melting pot unique en Asie. Les Malais sont majoritaires, appelés « bumiputra », fils du sol. Ils vivent surtout en zones rurales et sont des musulmans fervents. Les Chinois constituent le deuxième groupe ethnique ; bouddhistes, taoïstes ou chrétiens, ils dominent l’économie et sont généralement citadins. Viennent ensuite les Indiens, surtout tamouls, les Népalais, les Birmans, les Philippins…

Mention spéciale pour les Orang Asli, le peuple originel : de nombreuses ethnies sont regroupées sous ce terme générique désignant les premiers habitants du pays, l’équivalent des aborigènes en Australie. Ils ne représentent plus que 0,7 % de la population. La minorité peranakan, issue de mariages entre des négociants chinois (et parfois indiens) et des femmes malaises, était autrefois essentiellement établie à Penang et Malacca, les comptoirs des Détroits, mais nombre d’entre eux ont émigré après l’indépendance.

Des mesures de discrimination positive ont été mises en œuvre par le gouvernement pour favoriser les Malais et les peuples indigènes et contrer le pouvoir économique des Chinois, jugé trop important : elles incluent l’apprentissage obligatoire de la langue officielle malaise pour tous et des quotas pour entrer à l’université ou accéder aux postes dans l’administration.  

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.