À goûter, siroter…

20/12/2016

à boire…

L'eau est potable dans la majorité des grandes villes mais il est quand même recommandé de boire de l'eau en bouteille et d’éviter de consommer des glaçons. En ce qui concerne l’eau minérale, assurez-vous que la bouteille n’a pas été ouverte.

Softs : On trouve de délicieux jus de fruits frais partout dans le pays : sur les marchés notamment. Les sodas sont omniprésents et leur prix est très bas. Quelques boissons locales offrent des goûts et des mélanges pouvant parfois surprendre nos papilles occidentales. Essayez le barley water, ou jus d’orge, particulièrement rafraîchissant ou le kat chai suen mui, un jus de citron additionné de jus de prunes séchées.

Boissons chaudes : Le thé, tradition asiatique oblige, est souvent excellent. Les plantations ne sont d'ailleurs pas rares en Malaisie – héritage de la colonisation anglaise... Le teh tarik est un thé au lait, qui doit son nom à la manière dont on le prépare en le transvasant d’un récipient à l’autre de manière à former une mousse. Il est servi dans des verres ressemblant aux chopes de bière.

Boissons alcoolisées : L'alcool est rare et cher. Dans certaines villes, il n’est souvent disponible que dans les grands hôtels internationaux. Côté bière, vous pourrez goûter la Tiger, une bière blonde singapourienne (5°) qui se marie bien avec la cuisine locale.

à manger… 

La cuisine malaisienne est riche des influences chinoises, indiennes mais également thaïes puisque la Thaïlande est située au nord du pays.

Les spécialités : Les brochettes de viande, satay, sont grillées au dessus d’un feu de charbon de bois. Accompagnées de riz, de nouilles, de légumes épicés et de currys colorés, elles sont fortement appréciées des Malaisiens. Les soupes de poissons et de fruits de mer comme le laksa, les dim sum cantonais, les nouilles à l'indienne arrosées de piment et le nasi goreng (riz sauté aux légumes), font également partie des traditions culinaires. Pour le petit déjeuner, les Malaisiens raffolent du nasi lemak, un riz cuit dans du lait de coco et servi avec des œufs pochés, du concombre et des cacahuètes.

Street food : Rendez-vous dans la très pittoresque rue de Jalan Alor à Kuala Lumpur. Vous pourrez y découvrir la cuisine asiatique à travers une incroyable variété d'échoppes. Délicieux, bon marché et 100% local !

Les desserts : En Malaisie, dessert rime avec fruits tropicaux, parmi lesquels le durian dont l’odeur dissuasive cache une texture onctueuse, le succulent ramboutan ou le longane. Essayez également l’ABC, l’Air Batu Campur, un bol de glace râpée, de maïs, de haricots rouges et de fruits, parfumé avec du sirop de rose et de sucre de palme et du lait concentré.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.