São Vicente

06/12/2017

Niché au creux d’une falaise, pour se protéger des vents violents de l’Atlantique, São Vicente a été construit à l’embouchure d’une rivière qui se jette un kilomètre plus loin dans la mer. Le vieux village enchante par ses maisons traditionnelles blanchies à la chaux, aux balcons et aux volets colorés, surmontées de toits de tuiles. Il fait bon se balader dans ses ruelles piétonnes jusqu’à l’église Saint-Vincent, datant du XVIe siècle. L’intérieur, richement décoré, mérite une visite pour ses splendides fresques en azulejos. Surplombé par une impressionnante falaise, le front de mer de São Vicente est bordé d’une plage de galets où déferlent de puissantes vagues, attirant des surfers venus du monde entier.

À moins d’un kilomètre du village, se trouve son attraction principale : les Grutas de São Vicente, des canaux de lave formés par une éruption survenue il y a 400 000 ans. En refroidissant, les cheminées d’un ancien volcan ont laissé des tubes à moitié plein, quasiment intacts aujourd’hui. Le parcours s’étire sur 700 m, avec quelques effets de lumière saisissants. La visite s’achève au centre de volcanisme, un peu désuet, mais qui explique bien la formation géologique de l’île.

Avant de quitter São Vicente, n’oubliez pas de grimper sur la colline où se dresse Notre-Dame de Fatima, une étrange chapelle avec une tour sans horloge. De là haut, la vue s’étend sur des kilomètres à la ronde. À quelques kilomètres de São Vicente, Ponta Delgada est une étape de charme qui mérite une halte pour ses beaux vergers en terrasse et ses bassins d’eau de mer très bien aménagés.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.