Nos coups de cœur dans le Sud

06/12/2017

Eira do Serrado

À 25 minutes au nord de Funchal, ce mirador surplombe à plus de 1000 m d’altitude le paysage grandiose des gorges dos Socorridos et le village de Curral das Freiras, où se réfugièrent des Clarisses au XVIe siècle pour fuir les invasions des pirates. D’Eira do Serrado, on a une vue dégagée à l’ouest sur certains pics de Madère. Surnommée “la vallée des nonnes“, cette cuvette creusée par l’érosion est d’une beauté presque irréelle avec ses falaises abruptes mais néanmoins couverte d’un manteau vert tendre… Un sentier descend au village en traversant des forêts de châtaigniers, dont les fleurs sont très parfumées en été. Ne manquez pas de goûter les spécialités à base de châtaignes une fois sur place.

Camara de Lobos

À moins de 10 kilomètres à l’ouest de Funchal, ce ravissant village de pêcheurs est situé dans une anse protégée encadrée par deux falaises. Il porte le nom de “chambre des loups“ en raison des nombreux phoques moines, appelés aussi loups marins, qui venaient autrefois prendre le soleil sur ses plages… Bien que le village se soit beaucoup agrandi, le port et le centre-ville sont restés intacts. En se baladant sur le front de mer, on peut observer les barques traditionnelles colorées en train d’être retapées. Il faut ensuite se perdre dans le vieux quartier des pêcheurs avec ses maisons aux toits de tuiles rouges, rentrer dans l’église Notre-Dame-de-la-Conception, avec son plafond en forme de bateau renversé, et ne pas hésiter à boire une poncha (rhum, jus de citron et miel) dans l’un des bars. Du village, on accède facilement au Cabo Girão, la plus haute falaise de Madère. Avec son “skywalk“ en verre, le belvédère offre l’occasion de tutoyer le vide, à près de 600 m au dessus du sol. Impressionnant ! 

Paul do Mar

Blotti au pied de falaises volcaniques sur la côte sud-ouest, ce village, entouré de champs de bananiers et de palmiers, est avec son voisin, Jardim do Mar, l’un des spots de surfs réputés de Madère. Bien qu’il soit tentant de se baigner sur les plages de Paùl do Mar (le village affiche le plus grand ensoleillement de l’île), il est fortement déconseillé de le faire tant les vagues peuvent être fortes. Les surfers, eux, se font plaisir et sont encore plus nombreux qu’à Jardim do Mar. Si vous n’êtes pas un pro de la glisse, il vous reste la possibilité de flâner sur le joli front de mer, vous attabler en terrasse sur une placette du vieux village piétonnier ou entreprendre une randonnée sur le Caminho Real do Paùl do Mar, un superbe sentier côtier qui serpente entre les champs de cultures en terrasse et offre de magnifiques panoramas sur les falaises et l’océan.

Pico do Arieiro

Facile à atteindre et ne nécessitant pas d’équipement spécifique, le troisième sommet de Madère n’en offre pas moins un panorama grandiose, à 360°, sur les pics et les ravins du centre de l’île. Nous vous conseillons d’arriver avant 10h ou après 17h, afin d’éviter les bancs de brume et de profiter de la plus belle vue. Les couchers de soleils sont particulièrement sublimes. Une plateforme est aménagée au sommet donnant la sensation d’être au dessus des nuages. Vous aurez le loisir d’admirer la succession de sommets aux tons de rouge, de brun et de noir. Les plus audacieux (et équipés) pourront faire la randonnée du Pico Arieiro jusqu’au Pico Ruivo, extraordinaire mais réservée à des alpinistes confirmés avec traversées de tunnels et dénivelés importants.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.